• 908 - Suite11 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

     

    C'était en 2018 ! 

    [Pour donner une idée de ce qu'est le Chemin aux futurs marcheurs !]

    La Suite.. 22 jours après le départ de Sainte Anne d'Auray (56) 

    898 - Suite1 de - Notre Chemin vers St Jacques, son récit et ses anecdotes - !

     

    24 avril 2018 - Nous quittons Emmanuel et Marie-Gabrielle à l'Orbrie nos hospitaliers du moment qui refusent catégoriquement notre participation financière, ce qui sera l’unique fois sur tout notre parcours. Nous nous faisons plusieurs signes de la main avant de disparaître à leur vue. Pendant cette matinée de marche, outre un troupeau de vaches dans leur champ, nous rentrerons dans l’église de St Michel le Cloucq et nous bavarderons un bon moment avec un retraité sur le pas de sa porte qui connait bien la France et la Bretagne.

    908 - Suite11 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    908 - Suite11 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    908 - Suite11 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    908 - Suite11 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    Plus tard, nous retrouverons Philippe et sa sœur Françoise, toujours à contre sens et que nous reverrons peut-être le lendemain… Quant aux deux sœurs croisées la veille, nous ne les verrons pas de la journée. Françoise avait l’air mal en point avec son sac de 11kg et son peu d’entraînement, contrairement à sa sportive de sœur qui fait des compétitions. Arrivés à Nieul sur l’Autise, nous revisitons l’Abbaye Royale que nous avons déjà vue lors d’un précédent passage. 

    908 - Suite11 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    908 - Suite11 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    908 - Suite11 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    Nous avons soif mais, n’ayant pas trouvé de distributeur de billets, JF demande au tenancier d’un bar s’il peut régler par carte bancaire nos éventuelles consommations. Le refus est catégorique et sans appel ! On ne peut avoir de la chance tout le temps, mais ce sera la seule fois que nous rencontrerons ce genre de personnage désagréable qui commençait même à s’énerver, la clientèle pèlerine n’était visiblement pas sa tasse de thé, pauvre de lui ! Après Nieul nous passons au dessus de l'autoroute Niort-Nantes, puis devant une borne qui nous indique les kilomètres restant pour aller jusqu'à Compostelle !

    908 - Suite11 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    908 - Suite11 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    908 - Suite11 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    Nous poursuivrons donc jusqu’à notre étape du soir à Maillezais, village médiéval que nous connaissons aussi pour y être venus en CCar. Il est magnifique et nous sommes contents de le revoir et de s’y arrêter en tant que marcheurs-pèlerins cette fois et non comme touristes-camping-caristes.

    L'église paroissiale St Nicolas de Maillezais

    2 images du Net

    908 - Suite11 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-  

    908 - Suite11 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes- 

    908 - Suite11 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    Nous nous arrêtons au distributeur de billets pour consommer le goûter et des boissons fraîches à la boulangerie après nos 25km200. Puis nous allons frapper à la porte de la « maison d’hôtes » (clic) où JF a retenu pour la nuit. Pas de réponse ni à notre coup de sonnette, ni à notre coup de fil… Nous nous installons donc sur les marches. Au bout de 20mn, la porte s’ouvre.. Liliane Bonnet passait sa tondeuse au fond du jardin, alors évidemment, toutes sonneries ne pouvaient qu’être vouées à l’échec !

    Photos du Net 

    908 - Suite11 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    908 - Suite11 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    La maison ne faisant pas de repas, après s’être préparés dans la chambre, nous ressortirons frais et dispos pour faire tamponner nos crédentiales à l’accueil de l’Abbaye puis nous irons dîner à l’"Auberge de l’Abbaye". Ce soir là et pour la première fois, je me lançais dans la dégustation de cuisses de grenouilles !

    Photo du Net

    "Auberge de l'Abbaye" (clic)

    908 - Suite11 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    908 - Suite11 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    908 - Suite11 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    http://www.sitesculturels.vendee.fr/Abbaye-de-Maillezais/Explorer-le-site/Une-architecture-unique (clic) 

    Image du Net

    908 - Suite11 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    Le lendemain 25 avril, avant de partir nous discuterons avec Liliane Bonnet pendant le petit déjeuner. Sa maison est une belle bâtisse et sa cuisine est spacieuse et rustique. Nous quitterons cet endroit chaleureux pour trouver le crachin dehors.

    Photos du Net 

    908 - Suite11 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    Avant de sortir du village de Maillezais nous passerons par la Coop faire nos courses du jour. Plus tard, nous arriverons à Maillé que nous connaissons pour avoir antérieurement visité l’église avec l’ancien maire du village qui se trouvait  là ce jour-là.

    908 - Suite11 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    Nous sommes contents de revoir le petit port de Maillé ! 

    908 - Suite11 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    908 - Suite11 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    Notre pique-nique ce jour là se fera au bord du canal du Mignon au niveau de l'écluse où Philippe et Françoise, toujours à contre sens comme les jours précédents, nous rejoindront là par hasard. Du coup, nous pique-niquerons ensemble mais rapidement car les averses se succèdent et nous poussent à reprendre notre marche très vite chacun dans son sens mais en se disant « à demain peut-être » !

    908 - Suite11 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    Nous nous mettrons à l’abri un peu plus tard, dans le bar du camping de Lidon.  Puis, après nos 20km070 parcourus dans la journée sans d’autre anecdote, nous arriverons à St Hilaire la Palud où Didier et Bernadette Courjault nous attendent. Après les douches, nous dînerons en leur compagnie accueillante et dévouée. Nous serons peut-être parmi leurs derniers pèlerins car, après des années de services, ils pensent arrêter et passer la main. Ce dévouement représente une certaine organisation au niveau familial puisqu’il faut être présent un minimum dans l’année pour que l’étape soit intéressante. Mais pour pouvoir passer la main, il faut que d’autres la prennent et pour l’instant, tant que personne ne se propose, Didier et Bernadette continuent à recevoir. Etant très impliqués dans leur paroisse et donc opérationnels dans plusieurs domaines, leur conversation est riche et l’échange sera instructif jusqu’à l’heure du couvre feu ! À suivre…

     

    908 - Suite11 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

     

     Clic sur la carte pour l'agrandir 

    908 - Suite11 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

     Cumul : après 24 jours de marche = 443km600

    Claire-Cerise  

    907 - Suite10 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

     

    « C'est la Nouvelle Année 2021 !909 - Suite12 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes- »

  • Commentaires

    14
    Lundi 11 Janvier à 14:53

    Vous avez vu pas mal de choses tout en marchant. Et puis vous aviez bien préparé les points de chutes pour la nuit, donc pas de surprises, sauf quand un cafetier refuse la carte bleue, mais bon... cela arrive quelquefois. Le plus difficile, ce sont les jours de pluie, on ne peut pas agir sur la météo, il faut accepter. Merci pour tes photos. Bonne semaine et bises.

      • Lundi 11 Janvier à 15:41

        Coucou Elisabeth, Oui nous voyons mieux les choses en marchant et le soir fut en général des endroits reposants où nous avons pu se ressourcer avant de poursuivre, c'est important ! Quant aux mauvaises rencontres, elles furent presqu'inexistantes sur autant de km ! C'est vrai que ce sera surtout la pluie qui nous enquiquinera et je rajoute qd-même les sentiers dans les Landes tellement droits qu'on a l'impression ne jamais pouvoir arriver au bout ! Merci de ton passage et GBizhous !

    13
    Jeudi 7 Janvier à 10:29

    C'est vrai que les mauvaises rencontres cela reste longtemps gravé dans nos mémoires. Un vrai coup de coeur pour ce petit port de Maillé et ces jolies barques qui m'ont fait penser à celles que l'on trouve au Vietnam. Merci de ton passage hier sur mon blog. Bonne journée à vous deux. Bisous.

      • Jeudi 7 Janvier à 12:04

        Coucou Martine, Oui les mauvaises rencontres peuvent survenir sur autant de km mais en fait, il y en a eu très peu sur notre Chemin en tout cas .. On aime le petit port de Maillé et ses jolies barques sur la "Jeune-Autize" à l'entrée du Canal de Bourneau ! Merci de ton passage et GBizhous !

    12
    Mercredi 6 Janvier à 11:09

    Saint-Michel...notre Saint, dans les paras...et Saint-Jacques, notre Saint sur nos chemins de Compostelle... les 2 réunis. Super ce Saint-Jacques qui plairait bien à mon ami Michel D'Auzon et son beau site sur Compostelle. Et... faut pas croire, tout n'est pas rose sur ces chemins, tout comme ta belle rose, en fin d'article Claire-Cerise, ce n'est pas toujours de belles rencontres sur ces chemins... j'ai 2 très mauvais souvenir en Espagne dans 2 Bars, sur le Chemin de la Plata... On n'essaye de les oublier, mais c'est pas facile parfois ! Alors que les véritables belles rencontres, celles-là... on fait tout pour les garder au fond de nous ! 

    Kenavo chers amis de Bretagne !

    Gilbert

      • Mercredi 6 Janvier à 15:45

        Bonjour Gilbert, tu étais dans les paras ? Tu as visiblement eu des déboires sur le Chemin. Heureusement ce n'est pas souvent mais c'est vrai que certains peuvent rester gravés malgré tout. Cependant, les bonnes rencontres sont heureusement majoritaires ! Kenavo et Bizh bretonne !

    11
    Mardi 5 Janvier à 20:26

    Alors Claire, as-tu de nouveau mangé des cuisses de grenouille depuis ?
    Georges

      • Mardi 5 Janvier à 23:30

        Bonsoir Georges, et bien puisque tu tiens à le savoir, l'expérience était intéressante mais je n'ai pas eu l'occasion de la renouveler depuis ! Bizh

    10
    Mardi 5 Janvier à 14:29

    Bonjour d’Angers,
    De très belles photos avec la narration fluide qui va bien … Bravo ! ...
    Bonne année/santé ! … Amicalement … Claude …

      • Mardi 5 Janvier à 23:35

        Merci de tes coms Claude, ils me font toujours plaisir et m'encouragent toujours à poursuivre, c'est gentil. Et merci de tes voeux, reçois les nôtres en retour ! GBizhous.

    9
    Mardi 5 Janvier à 11:32

    C'est une région que je connais bien, j'y ai des amis. Bisous

      • Mardi 5 Janvier à 23:37

        Coucou Martine, c'est une région riche en patrimoine et principalement religieux d'ailleurs. Il y a de quoi y faire des visites pour un bon moment ! GBizhous

    8
    Mardi 5 Janvier à 10:55

    Coucou ma belle, je me régale de vous suivre sur le Camino !!! Superbe ton récit et tes photos !!! J'attend la suite avec impatience. 
    Et bien nous avons eu hier de la neige ! J'étais toute étonnée quand à 7 heures le matin j'ai ouvert les volets. Tout était blanc, magnifique. Mais le soir il n'y avait plus rien évidemment. Je vais mettre un petit billet sur mon blog dans la journée, mais j'attend un peu car des amis doivent m'envoyer des photos des villages environnants car moi je n'en ai guère fait, vu que mes boots étaient au fond du cabanon qui est dans le jardin, et vu la neige je n'ai pas pu y aller !!! Plein de bisous les amis.

      • Mardi 5 Janvier à 23:43

        Coucou Monique, Merci de ton enthousiasme à chaque fois qui me booste pour continuer et qui me flatte ! Après cette période de fêtes je vais me remettre à l'écriture ayant programmé les deux derniers articles pour être plus "libre" pendant ces dernières. J'irai voir les photos de neige sur ton Blog. De notre côté  ce serait bien notre chance si la neige venait à tomber mais il y en a eu il parait à certains endroits, alors patientons encore !! GBizhous à toi !



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :