• 928 - Suite29 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

     

    C'était en 2018 ! 

    [Pour donner une idée de ce qu'est le Chemin aux futurs marcheurs !]

    La Suite.. 53 jours après le départ de Sainte Anne d'Auray (56) 

    898 - Suite1 de - Notre Chemin vers St Jacques, son récit et ses anecdotes - ! 

     

    29 mai 2018 - Nous nous levons à 6h pour être de nouveau dans notre restaurant de la veille où nous avons retenu également la table du petit-déjeuner. Il ne serait pas astucieux de partir sans ce dernier ! Nous serons tout seuls au début, puis une pèlerine asiatique arrivera à son tour. À 7h30, nous quittons cet endroit et nous nous dirigeons vers la sortie de Cizur-Menor où nous retrouvons Dominique et Eric. Nous cheminerons ensemble toute la journée !

    928 - Suite29 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    928 - Suite29 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    928 - Suite29 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-  928 - Suite29 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    Guendulain

    928 - Suite29 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    928 - Suite29 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    Agar

    928 - Suite29 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    928 - Suite29 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    928 - Suite29 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    928 - Suite29 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    928 - Suite29 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    928 - Suite29 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-  928 - Suite29 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    928 - Suite29 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    Tout en nous éloignant de Cizur-Menor et des villages de part et d'autre, nous nous rapprochons du village de Zariquiegui où nous visiterons l’église San Andrès.

    928 - Suite29 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    928 - Suite29 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    928 - Suite29 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    928 - Suite29 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-   

    928 - Suite29 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    928 - Suite29 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    928 - Suite29 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    928 - Suite29 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    Et puis viendra la longue ascension vers le Col de Perdon.

    928 - Suite29 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-  928 - Suite29 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    928 - Suite29 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    928 - Suite29 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    928 - Suite29 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    928 - Suite29 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-  928 - Suite29 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    928 - Suite29 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    La montée est prononcée et longue mais nous finissons par déboucher tout en haut où se trouvent les fameuses sculptures en métal rouillé que l’on ne peut oublier ! Tous ceux qui sont passés par là ne peuvent que s’en souvenir, n’est-ce pas Xtian et Gilbert !

    928 - Suite29 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    928 - Suite29 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    928 - Suite29 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    928 - Suite29 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    D’ailleurs, c’est l’occasion pour y faire une pause photos et tout un chacun prendra la pose à côté de l’une où l’autre des sculptures, et devant un panorama à couper le souffle malgré un ciel encore bien menaçant ! Il y a là également les cousins d’Arcachon que nous n’avions pas recroisé depuis le départ de notre albergue commun le matin même.

    928 - Suite29 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    928 - Suite29 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    928 - Suite29 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    928 - Suite29 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    928 - Suite29 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    928 - Suite29 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    Et puis nous descendons l’autre versant du Col par un chemin caillouteux et raide qui nous mènera jusqu’au village d’Uterga où nous déjeunerons.

    928 - Suite29 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    928 - Suite29 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    Il y a là une pizzeria qui tombe à pic et nous nous engouffrons dans l’allée sans l’ombre d’une hésitation avec Dominique et Eric. Bien sûr nous ne sommes pas les seuls mais nous réussissons à trouver une table en extérieur qui fera notre affaire, d’abord pour se désaltérer et ensuite pour se ravitailler. L’endroit est accueillant et nous sommes bien contents tous les 4 de profiter de cet instant pour se détendre un peu devant une bonne pizza avant de repartir, car la journée n’est pas finie !

    928 - Suite29 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-  

    Uterga

    928 - Suite29 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    928 - Suite29 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    928 - Suite29 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    928 - Suite29 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    Après quelques kilomètres, nous passons devant l’église St Jean Baptiste d’Obanos et ses arcades impressionnantes.

    928 - Suite29 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    928 - Suite29 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes- 

    928 - Suite29 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    928 - Suite29 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    928 - Suite29 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    Nous finirons par arriver à notre destination du soir à Puente la Reina après nos 19km710 du jour.

    928 - Suite29 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    Pour nous ce sera à l’Albergue Jakue, qui se trouve à l’entrée de la ville, que nous poserons nos sacs, pendant que Dominique et Eric poursuivront un peu plus loin à la recherche de leur point de chute !

    Images du Net

    928 - Suite29 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    Nous serons logés dans une chambre individuelle, en sous sol.

    928 - Suite29 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    La salle de restaurant se trouvant au dessus, nous irons dîner une fois nos douches et lessives faites. Nous serons reçus dans une immense salle par une organisation bien rodée pour accueillir à la fois les pèlerins et d’autres convives n’ayant rien à voir avec le Chemin.

    928 - Suite29 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    Ce soir là, nous dînerons en tête à tête sans apercevoir de tête connue !  

    928 - Suite29 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    Le lendemain 30 mai, après le petit-déjeuner nous quittons notre hôtel et traversons la ville.  Nous empruntons le magnifique pont qui enjambe la rivière Arga.  

    928 - Suite29 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    928 - Suite29 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    928 - Suite29 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    928 - Suite29 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    928 - Suite29 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    Nous empruntons le magnifique pont qui enjambe la rivière Arga.  

    928 - Suite29 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    928 - Suite29 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    928 - Suite29 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    928 - Suite29 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    928 - Suite29 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    Arrivés de l’autre côté, nous commençons notre ascension sur un chemin rocailleux et très pentu. Mais, après 300 mètres de montée, nous apercevons deux pèlerines venant vers nous. Arrivées à notre hauteur, elles nous apprendront que nous ne sommes pas du tout sur le Chemin. Nous avons fait une erreur d’aiguillage à l’entrée de celui-ci. Des panneaux indiquaient un albergue dans cette direction et nous avons suivi par mégarde. Alors, nous redescendons pour aller chercher le Vrai Chemin en direction de Cirauqui ! 

    Mañeru  928 - Suite29 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    928 - Suite29 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    928 - Suite29 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    928 - Suite29 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    Cirauqui se profile au loin...

    928 - Suite29 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    928 - Suite29 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    928 - Suite29 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    Arrivés  à Cirauqui, nous ferons nos courses alimentaires après avoir siroté quelques boissons désaltérantes sur un banc.

    928 - Suite29 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes- 

    928 - Suite29 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    928 - Suite29 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    928 - Suite29 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    928 - Suite29 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    Pont romain et l'antique chaussée romaine qui y donne accès

    928 - Suite29 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    928 - Suite29 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    928 - Suite29 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    Derrière nous Cirauqui s'éloigne

    928 - Suite29 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    928 - Suite29 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    928 - Suite29 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    928 - Suite29 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    928 - Suite29 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes- 

    928 - Suite29 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    À l’heure du pique-nique, nous serons sur une aire d’accueil « Donativo », en pleine campagne. Il y a là des chaises éparpillées sous des oliviers. L’endroit est agréable et nous en profitons pleinement !

    928 - Suite29 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    928 - Suite29 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    928 - Suite29 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    928 - Suite29 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-  928 - Suite29 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    Avant de repartir nous irons mettre notre participation à l’endroit prévu à cet effet. Ce qui aura pour conséquence de faire surgir d’on ne sait où, le propriétaire du lieu avec qui nous échangerons quelques mots. 

    928 - Suite29 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    Et puis nous reprenons notre marche pendant un bon moment encore avant d’arriver à Estella-Lizarra au bout de nos 25km340 du jour.

    928 - Suite29 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    928 - Suite29 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    928 - Suite29 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    928 - Suite29 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    928 - Suite29 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    Nous y arrivons  à 16h30...

    928 - Suite29 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    928 - Suite29 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    928 - Suite29 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    928 - Suite29 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    928 - Suite29 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    Après être rentrés dans le bistro faisant face à l’albergue de Dominique et Eric, qui nous y ont précédé, nous les préviendrons  de notre arrivée par SMS et ils nous rejoindront aussitôt !

    928 - Suite29 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    Comme nous, ils ont trouvé l’étape du jour difficile mais une fois qu’elle est faite, on oublie vite ! Après avoir échangé sur notre journée, nous laissons Dominique et Eric et partons à la recherche de l’Albergue des Capucins où nous passerons la nuit.

    928 - Suite29 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    928 - Suite29 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    928 - Suite29 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    928 - Suite29 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    928 - Suite29 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    Le bâtiment est énorme et les chambres nombreuses !

    928 - Suite29 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    928 - Suite29 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    Après avoir pris possession de la nôtre et procédé aux activités habituelles de fin marche, nous irons prendre notre dîner-pèlerins dans la salle à manger, où nous retrouverons… les cousins d’Arcachon !  

    À suivre…   

     

    910 - Suite13 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

     

     Clic pour agrandir   

    928 - Suite29 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes- 

    Cumul : après 55 jours de marche = 1087km760

     

    Claire-Cerise   

    910 - Suite13 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

     

    « 927 - Suite28 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-929 - Suite30 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes- »

  • Commentaires

    32
    Jeudi 3 Juin à 14:17

    C'est toujours avec plaisir que nous venons te lire et surtout regarder tes superbes photos, magnifiques.

     

    Copier/coller

    Coucou !

    Beaucoup de retard dans mes visites mais voilà le soleil est arrivé, et nous passons beaucoup de temps dehors, des promenades ainsi  je fais un plein de photos pour les jours avec pluie ou orages, ce qui ne saurai tarder aujourd’hui, mais je m’y prends un peu en avance mais bientôt nous serons sur la route des vacances au moins pour 10 jours, je mettrais des articles programmées et a mon retour je vous rendrez visite, mais je ne suis pas encore partie.

    Bises amicales

      • Jeudi 3 Juin à 14:41

        Coucou Lyly, Surtout regarder nos photos ? Je vais arrêter d'écrire alors... hi hi ! Je rigole ! Merci d'apprécier au contraire !! Donc vous partez en vacances bientôt !! Et bien... RDV pour le pique-nique prévu au lac du Drennec ! À voir quel sera le jour le plus beau ! À suivre donc... Tu me fais signe lorsque vous êtes là !! GBizhous à vous deux !

    31
    Mercredi 2 Juin à 17:08

    Erreur d'aiguillage après avoir franchi le rio Arga par le oh combien célèbre Puente, faut quand même être bien distrait car le fléchage (les fameuses flechas amarillas) sont si nombreuses qu'il est quasi impossible de s'en aller au diable vauvert... Cela vaut d'ailleurs sur tout le Camino Francés excepté peut-être et encore dans la traversée des villes. Enfin, erreur vite corrigée qui n'aura donc pas d'influence sur la suite de l'étape.

      • Mardi 8 Juin à 00:24

        Coucou Xtian, Il y a ceux qui ne se trompent jamais et les autres ! Tu fais partie des premiers, c'est bien et je te félicite ! Quant à nous, nous avons suivi la coquille, mais en fait, elle faisait la pub d'un albergue ! C'est bête hein ! Enfin, comme tu dis... le principal est que nous ayons retrouvé le Camino rapidement sans avoir perdu de temps ! Bizh Xtian ! 

    30
    Lundi 31 Mai à 16:42

    Bonjour Claire,

    Ta série est si longue qu'elle ressemble à un livre. Les étapes semblent difficiles. 25 kilomètres jour c'est beaucoup !

    Certaines de tes photos sont de véritables tableaux. (les coquelicots, la chapelle, la campagne si verdoyante.)Tout est beau. Crois moi, je suis impressionnée par la longueur des étapes avec du "barda"  sur le dos. Bien-sûr, vous ne faîtes pas de grands dénivelés mais "Chapeau"

    J'aime beaucoup également les sculptures en métal rouillé sont très belles et je comprend votre plaisir à prendre la pause devant. C'est typique et un bon souvenir !

    Merci pour ce partage ... mais OUF ! le soir vous bénéficiez d'un bon repos et d'un bon repas.
    Belle fin de journée Claire

      • Jeudi 3 Juin à 14:43

        Bonjour Elisa, Un jour peut-être ce que j'écris dans ce blog sera dans un livre souvenir. Ce serait bien car les blogs disparaitront sans doute un jour et avec, tous nos souvenirs ! Merci en tout cas d'apprécier nos photos, toi qui est experte en la matière, il est sûr qu'il y a de quoi faire sur le Camino ! Les dénivelés sont quelques fois assez importants pour nous qui ne sommes pas montagnards, mais c'est faisable lorsqu'on est en forme et un peu entraîné ! Merci en tout cas de nous encourager ! Ces sculptures en métal sont visiblement une étape importante sur ce Camino. Les espagnols aiment se photographier devant ce qui prouve leur passage, alors nous avons pris la pose nous aussi ! Quant au soir, il est bien agréable de pouvoir se relaxer et se détendre avant de repartir pour plusieurs km, c'est un fait ! Merci de ton gentil com Elisa, Bizh !

    29
    Jeudi 27 Mai à 20:46

    Une belle étape, mais qui m'avait l'air assez difficile. Vraiment curieuses ces sculptures en métal, cela ferait un beau décor de cinéma. J'aime beaucoup la photo de la petite chapelle avec les coquelicots au 1er plan. Cette région nord de l'Espagne m'a l'air bien verte, nous en gardons un bon souvenir lorsque nous avions longé toute la côte atlantique, bien différente de celle de la méditerranée. 

    Bises et bonne fin de semaine à vous deux.

      • Vendredi 28 Mai à 14:48

        Coucou Martine, Oui l'étape fut belle et difficile mais lorsqu'on est à plusieurs cela passe mieux ! Tu as raison de dire que ces sculptures feraient un beau décor de cinéma... on les y voit déjà !! Quant à l'église aux coquelicots, j'aime aussi !! Oui, le Nord de l'Espagne a un peu le même climat que celui de la Bretagne et du coup, rien à voir effectivement avec le climat plus au Sud ! Nous avions visité en CCar toute cette côte du Nord nous aussi mais, heureusement, cette année là le soleil était de la partie.. en octobre pourtant !! Merci et bon w-end Martine. Bizh !

    28
    Jeudi 27 Mai à 19:09

    Merci beaucoup Claire-Cerise pour une éventuelle nouvelle création un jour... je mets de côté, et j'ai noté le nom des pèlerins...je pense m'orienter un jour pour des reproductions de photos prises sur les chemins de Composqtelle... cela me fera repartir par la pensée sur ces merveilleux chemins sans fin ! Car quand on peint, on s'intègre très vite à l'intérieur des paysages... et c'est aussi une belle forme de voyage ! 

    Et voilà...je l'avais promis, voici enfin le retour du Beau temps... je pense que vous allez vite repartir dans une belle destination...pour mettre des photos de côté ! 

    Bonne fin de journée à vous deux

    Gilbert 

      • Vendredi 28 Mai à 14:40

        Coucou Gilbert, Ton idée de peindre certains lieux sur le Camino est une super bonne idée qui plaira aussi sûrement à JF !  Quant on peint on entre dans le sujet et l'on s'évade, c'est vrai ! Lorsque l'on fait de l'artisanat c'est aussi le cas et j'en ai bien profité aussi pendant un certain temps ! .. Profite bien du soleil, le voilà qui arrive chez nous également et JF est déjà sur son tracteur-tondeuse !! Belle journée à toi !

    27
    Mercredi 26 Mai à 18:51

    Coucou Claire,
    C'est vraiment sympa de nous faire partager vos longues marches dans ce périple impressionnant. Tant de choses à découvrir et de quoi s'émerveiller. J'aime bien aussi les passages "repos du guerrier" ;-)
    Bises et belle fin de soirée

      • Mercredi 26 Mai à 23:38

        Coucou Pascale, Merci d'apprécier le récit de notre longue marche ! Tu as tout dit en peu de mots car c'est vrai que ce périple est impressionnant, à découvrir et merveilleux ! Mais tu as tout à fait raison aussi, d'aimer les repos du gerrier qui sont in-dis-pen-sa-bles et je dirais même plus, obligatoires ! hi hi !! GBizh Pascale !

    26
    Mercredi 26 Mai à 18:28

    Tes photos sont tellement nombreuses que si je veux les commenter toutes, je n'y arrive pas... Vous avez bien usé les semelles de vos chaussures encore une fois, là. Et retrouvé des connaissances faites depuis peu. Merci beaucoup, car je découvre vraiment ce coin. Bonne soirée, bon appétit. Bises.

      • Mercredi 26 Mai à 23:31

        Coucou Elisabeth, certaine étapes sont plus riches en photos que d'autres, c'est vrai. Mais je suis sûre que tu   arriverais à les commenter toutes, il n'y a pas de restriction de place pour les coms ! hi hi !! Les semelles sont solides mais n'empêche, j'ai dû jeter mes chaussures au retour et en racheter d'autres. D'ailleurs, ce ne fut pas si facile de retrouver l'équivalent. Il faut être dans ces grosses godasses, comme dans des chaussons, pour être à l'aise ! .. Oui, de marcher avec Dominique et Eric fut de très bons moments. D'ailleurs, l'étape suivante que je suis en train d'écrire est mémorable ! hi hi ! Contente de te faire découvrir cette partie de l'Espagne ! Merci et GBizh Elisabeth !

    25
    DOM
    Mardi 25 Mai à 18:30

    Que de souvenirs.... Nous avons fait un très chouette bout de chemin ensemble.... ça serait vraiment formidable, si nous parvenions à faire la fin ensemble. Bien sur, ça n'est pas pour cette année, mais un jour, qui sait ?

     

      • Mercredi 26 Mai à 01:12

        Coucou Dominique, Super contente de te lire ! Oui, notre Chemin ensemble fut super sympa et oui ce serait bien de le finir ensemble comme on l'avait d'ailleurs prévu, mais les aléas de la vie nous en ont empêché jusqu'ici ! Espérons que tout rentre dans l'ordre pour pouvoir aller ensemble jusqu'au bout de ce Chemin qui est toujours autant présent dans nos mémoires ! Il nous attend pour qu'on le finisse ! Alors, espérons que les choses s'améliorent en ce sens... on se tient au courant ! GBizhous à vous deux !

    24
    Mardi 25 Mai à 17:06

    Formidable étape Claire-Cerise... ça me fait tout drôle de revoir ces merveilleux longs chemins et tous ces beaux paysages... que j'ai vu et parcouru il a si longtemps maintenant ! Et, effectivement... la montée vers les sculptures en fer est assez longue, mais moi, j'ai eu la chance de la faire par beau temps ce jour-là, il faisait même très chaud ! Elles sont très belles et curieuses certaines de tes photos Claire-Cerise, avec ce beau flou... je suppose à cause de l'humidité... et, certaines même, me donnerait presque l'envie d'en faire une peinture... comme celle de l'arbre mort derrière un mur...et la 2ème photo aussi, les pèlerins marchant d'un grand pas volontaire ! Qui sait ? Si l'envie me prend un jour... Mais, je te demanderai l'autorisation bien sûr  

    Notre court séjour en Ardèche méridionale c'est très bien passé, où l'on a eu la chance d'avoir du beau temps, nos petits enfants ont pu même se baigner... et on a pu manger dehors des bungalows tous les jours... par contre, le trajet aller Vendredi... on a mis 7 h pour y arriver depuis Dijon ! Depuis Lyon, que des bouchons jusqu'à Montélimar où l'on a quitté l'Autoroute, 5 h au lieu de 2h30... au retour notre gendre a eu la bonne idée de nous faire passer par Le Puy-en-Velay et le Forez, on a mis 2h20 pour arriver chez eux à Lentilly près de Lyon ! Qu'est-ce que c'est beau aussi ce coin, avec les genêts en fleurs en ce moment ! 

    Bonne soiré à vous deux,

    Gilbert

      • Mercredi 26 Mai à 07:05

        Coucou Gilbert, Oui cette étape est formidable parce que plus originale avec ces sculptures que tu as bien sûr reconnues ! Mais d'avoir grimpé le col sous le soleil devait être plus agréable, cependant nous avons certainement moins souffert de la chaleur à le gravir sous la grisaille ! La photo à l'arbre mort est originale aussi, c'est vrai ! Quant au flou de l'autre photo, elle vient de la végétation, légère à cet endroit, et qui devait bouger avec l'air ambiant ! Tu as déjà notre autorisation en tout cas, pour t'en servir de modèle, pas de problème. Quant aux deux marcheurs, c'était Dominique et Eric qui nous ont vite rattrapés ! ... Oui j'avais lu chez Xtian ton périple aller-retour en Ardèche avec le monde qu'il y avait sur les routes ! Mais sur place le beau temps était de la partie et vous en avez bien profité, les chanceux. Chez nous c'est pluie et vent tous les jours depuis la fin du confinement, si bien que l'on ne profite pas de notre liberté. En revanche, nous espérons visiter l'Ardèche en septembre et pour la première fois ! Merci et GBizh Gilbert !

    23
    Mardi 25 Mai à 14:07
    Marievague
    Ré bonjour,
    Quelle belle étape que celle-ci mais le pentu de certaines portions doit faire mal aux mollets et au fos. De très belles photos et des choses intéressantes à voir.allez on attend la suite. Bise bétonné.marie
      • Mercredi 26 Mai à 06:44

        Coucou Marie, Oui cette étape était riche mais difficile par son Chemin accidenté. Chacun trouvera plus dur soit les descentes ou les montées. Pour moi ce sont les descentes, qui font mal aux genoux. Pour JF, ce sont les montées, qui demandent davantage de souffle. Merci pour les photos et GBizh Marie !

    22
    Nemocz
    Mardi 25 Mai à 12:11
    Très beau reportage, des belles photos comme toujours, bises de J et C
      • Mercredi 26 Mai à 06:34

        Coucou Christian, Merci merci, c'est très gentil ! GBizh à vous deux !

    21
    Georges
    Mardi 25 Mai à 11:49
    Très belles étapes,un peu humides... Et toujours beaucoup de belles photos.
    Pour moi le frais est plus facile à supporter que la chaleur.
    Georges
      • Mercredi 26 Mai à 01:28

        Coucou Georges, On aura eu bcp plus d'étapes humides que chaudes tout le long du Chemin ! Heureusement, sauf exception, cela ne nous empêche pas de prendre des photos et tant mieux si celles-ci sont belles. On a acheté pour l'occasion un APN petit et assez performant, et qui nous donne en plus les coordonnées GPS, ce qui est bien pratique ensuite pour retrouver le lieu de la prise !! Quant à la température.. même en marchant, la pluie est vraiment trop désagréable... la douce chaleur est plus supportable !! GBizh Georges !

    20
    Mardi 25 Mai à 11:29

    Bonjour d’Angers,
    Oui, un grand plaisir de te suivre … en photos (belles) et non pas en marchant
    J’imagine monter j’usqu’au Alto del Perdón …
    Tout ce parcours est … palpitant ...
    Bonne Journée ! … Amicalement … Claude …

      • Mercredi 26 Mai à 01:21

        Coucou Claude, "Palpitant" est le mot, hi hi ! Mais si le plaisir de nous suivre rien qu'en me lisant est toujours là, cela est déjà bien !! Alors merci pour cela ! GBizh Claude !

    19
    Mardi 25 Mai à 10:23
    Claudine/canelle

    Impressionnant c'est tout ce que je trouve à dire ...Les routes très escarpées ou pentues  doivent quand même être très fatigantes ..je suis admirative !

    Merci à vous deux pour cette suite 

    Bises

      • Mercredi 26 Mai à 01:18

        Coucou Claudine, Merci Claudine ! C'est fatiguant, mais c'est de la bonne fatigue puisqu'il n'en parait plus les lendemains matins ! En fait, on s'habitue..  certaines montées sont plus difficiles que d'autres (celles-là on ne les oublie pas !) et l'on s'arrête pour souffler et ça repart de plus belle ! GBizh Claudine !

    18
    Mardi 25 Mai à 10:18

    Magnifiques tes photos, vraiment ! J'ai l'impression d'avoir marché avec vous (mais l'impression, car en ce moment j'ai un mal au dos pas possible ... alors je ne vous aurais pas suivis ! Allez, merci pour ce beau partage et bisous.

      • Mercredi 26 Mai à 01:10

        Coucou Monique, Merci pour les photos et pour ta compagnie, hi hi ! Je crois qu'il y a bcp de dos qui sont douloureux en ce moment avec ce temps pourri que l'on a tous !! Moi, c'est du côté du cou et de l'épaule que cela ne va pas ! Vivement que la chaleur arrive.. juste ce qu'il faut serait bien ! GBizh Monique !

    17
    Mardi 25 Mai à 09:58

    Toujours le plaisir de te suivre par monts et par vaux sur le chemin. Merci de ses belles photos et expérience partagées. Bisous

      • Mercredi 26 Mai à 00:08

        Coucou Martine, Je suis bien contente aussi de voir que ton plaisir de nous suivre est toujours là ! Merci pour ton intérêt et ta présence. Je n'en reviens pas d'avoir tenu jusque là avec vous tous et de voir la fin de notre Chemin se rapprocher à grand pas !  GBizh Martine !



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :