• 930 - Suite31 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

     

    C'était en 2018 ! 

    [Pour donner une idée de ce qu'est le Chemin aux futurs marcheurs !]

    La Suite.. 57 jours après le départ de Sainte Anne d'Auray (56) 

    898 - Suite1 de - Notre Chemin vers St Jacques, son récit et ses anecdotes - ! 

     

    2  juin 2018 - Nous nous levons à 6h30, déjeunons à 6h45 avec Eric et Dominique dans le réfectoire  qui se trouve au rez de chaussée et nous retrouvons notre Chemin dès le seuil franchi de notre albergue ! Nous voilà partis tous les quatre pour une nouvelle journée de marche en progressant tout d’abord dans les rues de Viana jusqu’à la sortie de la ville.

    Eglise de l'Assomption de Santa Maria

    930 - Suite31 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    Eglise en ruines de San Pedro   

    930 - Suite31 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    930 - Suite31 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    930 - Suite31 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    Ce matin là, nous longerons des champs où le coquelicot se plait à côtoyer les cultures.

    930 - Suite31 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    Nous saluerons un couple de cigognes confortablement installé dans son nid haut perché.

    930 - Suite31 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    930 - Suite31 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    Et puis nous ferons une pause à Logroño, grande ville de 150 000 habitants, pour nous désaltérer et faire quelques courses.  

    930 - Suite31 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    930 - Suite31 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    930 - Suite31 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    930 - Suite31 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    930 - Suite31 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    930 - Suite31 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    Nous visiterons l’église de Santiago el Réal, passerons de rue en rue aux pieds des immeubles et ressortirons assez vite ensuite, pour retrouver la tranquillité du Camino et son paysage.

    930 - Suite31 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    930 - Suite31 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    930 - Suite31 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    930 - Suite31 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    930 - Suite31 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    930 - Suite31 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    930 - Suite31 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    930 - Suite31 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    À l’heure du déjeuner, nous pique-niquerons sur une table dans un parc qui se trouve à proximité du Lac de la Grajera. Au moment de repartir, nous longerons le lac aux cygnes dans un premier temps..

    930 - Suite31 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    930 - Suite31 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    930 - Suite31 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    930 - Suite31 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    930 - Suite31 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    930 - Suite31 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    ..puis nous prendrons de la hauteur ce qui nous permettra de l’apercevoir quelques minutes encore.

    930 - Suite31 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    930 - Suite31 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    Plus loin, nous verrons de petites croix de bois, accrochées à un grillage par des pèlerins.

    930 - Suite31 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    930 - Suite31 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    Pour la première fois depuis que nous sommes en Espagne, nous passerons sous une des silhouettes incontournables que l’on croise partout dans le pays, celle du Taureau emblématique de la marque de vins et apéritifs Osborne.

    930 - Suite31 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    930 - Suite31 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    Je vous laisse cliquer ICI pour connaître son histoire insolite ! Vous pourrez y découvrir sur une carte de l’Espagne, toutes les enseignes le représentant qui la jalonnent ! Il y en a eu jusqu’à plus de 500, il n’en reste plus que 94 !!

    930 - Suite31 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    930 - Suite31 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    930 - Suite31 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    Nous arriverons à 15h30 exactement à Navarrete, notre étape du soir.

    930 - Suite31 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    930 - Suite31 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    930 - Suite31 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    930 - Suite31 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    Pour une fois, nous n’avions pas réservé de chambre et, après nous être renseignés, nous tomberons sur un appartement hyper confortable, l'Albergue el Cantaro. Comme nous serons les premiers arrivés, nous aurons le choix des chambres, les deux seules. Dans la soirée, des cyclistes feront leur apparition et dormirons dans le salon transformé en dortoir. Mais en attendant, après être redescendus nous désaltérer sur une terrasse, nous sommes tous les 4 contents de nous installer, de prendre nos douches, de faire nos lessives comme à la maison ! 

    930 - Suite31 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    930 - Suite31 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    930 - Suite31 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    Et puis, changés de la tête aux pieds comme tous les soirs, nous partons à la recherche de notre dîner que nous prendrons sur la même terrasse.

    930 - Suite31 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    930 - Suite31 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    930 - Suite31 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    Nous avons la chance ce soir là, d’assister en direct à un petit concert donner par une Banda, ce qui nous permettra de se détendre totalement tout en dégustant nos tapas !! 

    930 - Suite31 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    Pour visionner cet instant : 2 vidéos --> sous cet article à la suite de la carte ...

    930 - Suite31 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    Et puis, avant d’aller retrouver notre logement, nous irons visiter l’église Santa Maria, juste à côté dans lequel se trouve un retable magnifique !

    930 - Suite31 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    930 - Suite31 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    930 - Suite31 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    930 - Suite31 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    Nous découvrirons les autres locataires en rentrant, sympathiques au demeurant, nous bavarderons un peu avant d’aller piquer notre somme bien mérité après nos 25km510 du jour !  

    930 - Suite31 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    Le lendemain 3 juin - Lever 6h, nous petit déjeunons dans la cuisine de l’appartement avec Dominique et Eric. Après s’être préparés, nous quittons les lieux à 7h30 et Navarrete quelques minutes plus tard. 

    930 - Suite31 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    930 - Suite31 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    930 - Suite31 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    930 - Suite31 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    De nouveau un couple de cigogne ! 

    930 - Suite31 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    Nous cheminons ensemble toute la matinée avec une pause-café à Ventosa.

    930 - Suite31 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    930 - Suite31 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    930 - Suite31 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    930 - Suite31 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    930 - Suite31 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    930 - Suite31 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    930 - Suite31 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    Arrivée vers 13h30 à Najera après 17km660, nous consommerons bières et Ice Tea en terrasse à l’entrée de la ville avant de se rendre à l’Albergue « La Puerta ». 

    930 - Suite31 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    930 - Suite31 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    Heureusement que nous y arrivons assez tôt, il n’y a plus qu’une chambre au rez de chaussée. Nous la prendrons pendant que Dominique et Eric iront s’installer à l’étage. À 14h, nous retrouvons Dominique et Eric et nous partons ensemble pour déjeuner en terrasse près de la rivière Najerilla.

    930 - Suite31 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    930 - Suite31 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    Nous sommes à quelques minutes à pied de l’albergue et nous retournerons vers celui-ci dès notre repas consommé ! Rien à voir avec nos albergue précédents. Celui-ci est beaucoup plus grand ! Au rez de chaussée, l’organisation est à son comble. D’un côté les chaussures, de l’autres les bâtons et dans le fond, tout ce qu’il faut en machines pour laver et sécher son linge.

    930 - Suite31 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes- 

    930 - Suite31 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    C’est à souligner, car c’est rare ! Nous ne nous ferons pas prier et cette fois, la corvée « lessive à la main » sera oubliée sans complexe ! Sur 1 300 km, on ne pourra éviter ce genre d’exercice manuel  et répétitif quotidiennement, que 2 fois !  À l’entrée de l’albergue, outre la réception, se trouve quelques souvenirs qui se laisseront acheter ! L’ambiance de l’albergue est dynamique et le personnel est accueillant et serviable.

    930 - Suite31 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    Quant à notre chambre, étonnamment nous ne l’avons pas prise en photo. Elle est très cosy avec son petit cabinet de toilette indépendant et son lit qui prend presque toute la surface de la pièce. Nous y sommes bien et de s’y être reposés sera profitable ! À 18h30, nous retrouvons de nouveau nos deux amis pour aller dîner et nous retournerons au même endroit que pour le déjeuner. Nous y mangerons, devinez quoi ? Des tapas bien sûr,  avant d’aller dormir ! À suivre…

     

    910 - Suite13 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

     

     Clic pour agrandir   

    930 - Suite31 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes- 

    Cumul : après 59 jours de marche = 1171km790  

    Nos vidéos : 

    https://www.youtube.com/watch?v=wofLXoKZhPc (clic)

    https://www.youtube.com/watch?v=elG0_-VGwoc  (clic)

    ~~~~ 

    Intéressant à lire : Les saints bâtisseurs ou saints cantonniers  (clic) noms donnés aux hommes pieux qui ont assuré, avec l'appui des autorités civiles et religieuses de l'époque, l'entretien et le développement des routes de pèlerinage dont les Chemins de Compostelle ! 

     

    Claire-Cerise   

    910 - Suite13 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

     

    « 929 - Suite30 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-931 - Suite32 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes- »

  • Commentaires

    22
    Lundi 14 Juin à 07:33
    Pascale MD

    Coucou Claire,
    Un voyage riche à tous les niveaux comme pour la tête et le corps ;-)
    Pour les photos, c'est toujours très varié et différent. Et toujours bien agréable me concernant.
    Merci Claire.
    Bises et bonne journée

      • Lundi 14 Juin à 08:01

        Coucou Pascale, Merci de trouver notre périple intéressant. C'est vrai que les jours ne se ressemblent pas donc les photos sont variées et différentes selon les endroits que l'on croise chaque jour et c'est tout l'intérêt de notre marche ! La monotonie ne serait pas autant profitable ! GBizh à toi !

    21
    Dimanche 13 Juin à 10:43
    Bébert 33
    Bonjour Claire waouh magnifique série de photos et récits de voyage , au moins vous profitez de chaque instant pour faire des photos et ça j'aime+++ tout m'a plu un régal ce parcours ... Merci pour ce partage bisous beau dimanche et +++ a++ PS oui on est partis
      • Lundi 14 Juin à 07:55

        Coucou Bébert, Merci de ton com de là où tu te trouves et merci d'apprécier ce parcours en particulier. Nous trouvons quant à nous que nous n'avons pas assez pris de photos, notamment sur nos bivouacs et nous y penserons la prochaine fois ! Profite bien de ton échappée ! GBizh !

    20
    Samedi 12 Juin à 16:52

    Merci, merci pour toutes ces belles photos.

    J'ai adoré le potier et aussi la dame à le cruche.

    Très bon week end à tous.

      • Lundi 14 Juin à 07:52

        Coucou Petite-Jeanne, Merci pour nos photos et de relever ce qui te plait le plus dans celles-ci. Belle semaine et Bizh à toi !

    19
    Jeudi 10 Juin à 16:02

    Bonjour Claire,

    Tes billets sont toujours très riches en photos. On vous suit avec plaisir et surtout sans fatigue. Mais tous ces kilomètres dans les jambes, c'est incroyable ! C'est un périple haut en couleurs.
    Mais surtout des souvenirs incroyables et de bonnes amitiés. Merci pour ces partages ....
    Sais-tu ça donne envie !

    Belle fin de journée. Bises des Alpes du Sud

      • Jeudi 10 Juin à 23:31

        Coucou Elisa, Si cela donne envie, alors notre témoignage a du sens ! Les km ne sont pas vraiment le problème si la santé et la forme sont là. Le tout est dans la décision de partir, le reste suit ! J'ai bien aimé l'impatience du départ. Une fois que tout est prêt et que la date se rapproche ! Les souvenirs restent mais il faut les écrire et jusque là, je n'avais pas voulu me lancer dans ce gros et long travail. Celui-ci est sur le point de se conclure et pour moi, là est l'incroyable ! Même si j'ai l'habitude de raconter nos virées en CCar à travers la France, raconter notre Chemin est bien plus ardu. Voilà qui est presque fait ! Merci de nous suivre ainsi depuis peu, et merci de tes sympathiques et gentilles appréciations ! Bizh finistérienne !

    18
    Mercredi 9 Juin à 15:38

    Merci beaucoup pour tes nombreuses photos, et pour toutes ces découvertes. Il y a eu justement sur Antenne 2, à la fin des infos de 13 h, un reportage sur les chemins de Compostelle, bien sûr trop court, et j'ai pensé à toi. Bon après midi et bises.

      • Mercredi 9 Juin à 20:50

        Coucou Elisabeth, Merci d'apprécier ce que nous montrons ! Nous ne regardons pas le 13h en ce moment, c'est bien dommage, nous aurions bien voulu voir ce qui a été montré et dit dans le reportage d'aujourd'hui ! Tant pis ! En tout cas, merci d'avoir pensé à nous en le regardant, c'est gentil ! GBizh et belle soirée à toi !

    17
    Georges
    Mercredi 9 Juin à 10:22
    Chez nous les coquelicots ont quasiment disparu !
    On ne peut plus faire de belles photos de champ de blé fleuri.
    Belle journée à toi
    Grg
      • Mercredi 9 Juin à 12:01

        Coucou Georges, C'est vrai et c'est bien dommage car cela fait de superbes photos des champs et de la fleur en particulier ! Voilà ce que c'est que de balancer des pesticides à longueur de temps. Comme les insectes, la flore en pâti !! Si tu vois des coquelicots dans le coin, préviens-nous ! hi hi ! Même 1 seul pourvu qu'il soit bien placé ! Nous ferons de même !! Bizh.

    16
    Mardi 8 Juin à 18:38

    Si tu savais Claire-Cerise quel plaisir j'ai en revoyant tous ces beaux paysages, ces ponts, ces jolies villes si propres... ces églises et bien d'autres choses... que l'on découvre à pied sac au dos ! Souvent bien des personnes m'ont demandé quel plaisir j'ai eu en faisant tous ces chemins à pied... c'est facile à comprendre quand on voit tes belles photos et tes reportages ! Comment vraiment découvrir un Pays...à pied, bien-sûr ! Que de souvenirs resteront gravés en nous pour le reste de notre vie ! 

     Je crois que j'ai écrit une anecdote sur le dortoir de Larrasoaña... grand dortoir aussi...le pèlerin allemand au-dessus de mon lit qui se cassait la figure à 1 h du mat... fort heureusement sur mon sac à dos... à 3h...le réveil matin d'un vieil espagnol qui s'est mis a sonné et qu'il ne trouvait pas, puis un canadien qui s'est mis à fouiller dans son sac... à 5 h du mat... Du coup, j'ai dû décollé de l'albergue à 6h et quelques...avec mal au ventre, tellement j'avais rit ! Toutes ces anecdotes son dans la Page d'accueil de mon blog dans mes catégories.

    Bonne soirée à vous deux,

    Gilbert

     

     

      • Mercredi 9 Juin à 11:54

        Coucou Gilbert, Bien contente de te voir si réjouis en lisant mes articles et en regardant nos photos ! C'est vrai que de se remettre toutes ces journées en tête fait du bien ! Quant aux anecdotes, elles aident également à se souvenir des détails et c'est tout aussi indispensable sur autant de km ! On voit en marchant, bien plus de choses et c'est cela aussi qui est intéressant dans la marche à pied. Prendre le temps de voir est une bonne philosophie sinon à quoi bon ! Tout cela est bon à prendre et à garder précieusement en mémoire (encore faut-il en avoir !) ! Quant à tes anecdotes, elles sont marquantes. Je suppose que l'allemand qui est tombé du lit superposé ne s'est pas fait mal !! JF a eu très peur de faire la même chose une nuit, car il n'y avait aucune barre de protection au niveau supérieur ! Moi j'avais un mur d'un côté, alors je me suis collée à lui toute la nuit ! C'est assez irresponsable de laisser les gens dormir dans ces conditions ! En tout cas nos anecdotes sont cocasses en général et nous font encore rire maintenant rien que d'y penser ! Merci pour ton témoignage hebdomadaire Gilbert et Bizh finistérienne !

    15
    nemocz
    Mardi 8 Juin à 14:35

    Beau reportage ! on découvre de beaux paysages et de beaux édifices . Bises de J et C

      • Mardi 8 Juin à 17:18

        Coucou Christian, Merci de nous suivre tous les deux, le Chemin est riche effectivement en paysages et édifices et heureusement, sinon le Chemin paraitrait encore plus long !! De visiter en cours de route, permet aussi de souffler un peu. Rien ne sert de courir en fait ! Bizh à vous deux !

    14
    Mardi 8 Juin à 10:53

    Bonjour d’Angers,
    1171 km ! Incroyable … quelle belle équipée !
    Toujours un grand plaisir de voir tes photos si bien documentées ...
    Bonne Journée ! … Amicalement … Claude …

      • Mardi 8 Juin à 12:29

        Coucou Claude, Grand merci Claude de nous suivre fidèlement ainsi et de nous encourager ! C'est forcément plaisant de lire à notre tour ce que pensent de notre périple ceux qui nous suivent et qui prennent plaisir à le faire ! Bonne journée à toi, à mardi prochain et Bizh Claude !

    13
    Mardi 8 Juin à 09:25

    ¡Hola! En 2009, après être parti de Logroño, lorsque je suis arrivé à Najera (29 km), il n'y avait alors qu'un seul alberghe, un immense dortoir de 84 lits superposés ! Ce n'est pas le meilleur souvenir que j'ai conservé de ce Camino Francés. 

      • Mardi 8 Juin à 12:21

        Holla Amigo Xtian ! Un dortoir de 84 lits superposés ? Aïe aïe aïe !! Je comprends que le souvenir ne soit pas trop bon ! Plus les albergue reçoivent de pèlerins/randonneurs, plus les affaires sont bonnes.. on le sent bcp en Espagne.. parfois chez quelques particuliers en France. Le Chemin est un business ! Sur quelques jours, ce n'est pas bien gênant, surtout pour le pèlerin, mais sur plusieurs mois.. dur dur !! On ne s'y fait pas !! Bizh et Viva wink2 !

    12
    Mardi 8 Juin à 08:31
    CATALANE

    Vraiment superbes tes billets, j'ai l'impression de faire le camino avec vous ! Et je vois que les fins de journées sont bien agréables, petit restaurant suivi d'une soirée animée, pas mal non ? Vous avez bien eu raison d'un profiter; Je pense à vous ! Bises.

      • Mardi 8 Juin à 11:02

        Coucou Monique, Merci de ton enthousiasme qui me fait très plaisir ! Les fins de journées sur autant de temps passé sur le Chemin, sont forcément un moment de détente important. Il faut voir aussi que ces 2 mois et demi de marche étaient nos grandes vacances cette année là ! Donc, nous profitions totalement de tout ce que le Chemin nous offrait ! GBizhous Monique et j'espère à bientôt.. en vrai !



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :