• 931 - Suite32 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

     

    C'était en 2018 ! 

    [Pour donner une idée de ce qu'est le Chemin aux futurs marcheurs !]

    La Suite.. 59 jours après le départ de Sainte Anne d'Auray (56) 

    898 - Suite1 de - Notre Chemin vers St Jacques, son récit et ses anecdotes - ! 

     

    4 juin 2018 - Après le petit déjeuner pris à 6h45 avec Dominique et Eric, nous quittons Najera... 

    Monastère Santa Maria la Real

    931 - Suite32 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    931 - Suite32 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    931 - Suite32 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    931 - Suite32 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-  931 - Suite32 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    931 - Suite32 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    931 - Suite32 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    931 - Suite32 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    931 - Suite32 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-  

    Nous cheminons toute la matinée vers Cirueña...

    Azofra

    931 - Suite32 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    931 - Suite32 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    Le rollo de Azofra (rouleau d'Azofra), symbole de justice

    931 - Suite32 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    931 - Suite32 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    931 - Suite32 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    931 - Suite32 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    931 - Suite32 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-  931 - Suite32 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    931 - Suite32 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-  931 - Suite32 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    Arrivés à Cirueña, nous traversons une ville fantôme.  

    931 - Suite32 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    931 - Suite32 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    Cirueña est une localité toute récente qui se trouve dans la Province de La Rioja au Nord de l’Espagne et elle est donc traversée par le Camino Francés de Compostelle.

    931 - Suite32 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    931 - Suite32 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    En 2010 y vivaient 137 habitants répartis sur deux villages : 90 à Cirueña et 47 à Ciriñuela. En 2019, la ville de Cirueña compte 153 habitants. Lorsque nous y sommes passés en 2018, nous n’avons pas vu un chat, pas vu âme qui vive et nous avons longé des immeubles vides dont les appartements étaient à vendre.

    931 - Suite32 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    931 - Suite32 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    Pourtant, elle a de quoi attirer avec ses prestations (immeubles en veux-tu en voilà, piscine, installations sportives et surtout, un golf bien plus grand que la ville elle-même). Notre traversée dans cette ambiance déroutante, dénuée de tout bruit et de tout déplacement, fut assez lugubre.

    931 - Suite32 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    Heureusement qu’après elle, nous tomberons devant l’enseigne d’un bar ouvert et dans lequel nous mangerons des bocadillos, sorte de sandwiches.

    Image du Net 

    931 - Suite32 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    Nous reprenons notre marche pour arriver assez tôt à Santo Domingo de la Calzada, après nos 22km550 parcourus depuis le matin. 

    931 - Suite32 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    931 - Suite32 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    931 - Suite32 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    931 - Suite32 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    931 - Suite32 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    931 - Suite32 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    931 - Suite32 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    Après avoir laissé nos affaires dans l’Albergue des Cisterciennes, nous ressortons visiter la Cathédrale et son Musée qui en valent la peine d’après nos sources.

    931 - Suite32 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    931 - Suite32 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes- 

    931 - Suite32 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    931 - Suite32 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    931 - Suite32 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    931 - Suite32 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    931 - Suite32 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    931 - Suite32 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    931 - Suite32 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    931 - Suite32 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    931 - Suite32 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    Il y a dans la Cathédrale de Santo Domingo, une œuvre gothique construite en  1460 en pierre polychrome, qui abrite un couple de gallinacés ! Le coq est blanc et la poule de même et ils logent tous les deux dans ce poulailler, face à la tombe de St Domingo, témoignage vivant et permanent de l’aide du saint aux pèlerins ! Après avoir accompli un miracle désormais célèbre, le nom de St Domingo se propagea sur tous les Chemins du pèlerinage. Il existe un document de 1350 qui atteste de l’existence des gallinacés dans la Cathédrale, bulle du Pape Clément VI.

    931 - Suite32 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    931 - Suite32 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    931 - Suite32 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    Quant au côté pratique, les volatiles sont mensuellement remplacés par d’autres et toujours impérativement blancs,  par les bénévoles de la Confrérie de Santo Domingo.  Pour savoir pourquoi ces poules et coqs logent en ce lieu saint, il suffit de cliquer ICI !  Vous découvrirez ainsi l’ultime raison de la présence de ce poulailler dans la Cathédrale !

     931 - Suite32 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    931 - Suite32 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    931 - Suite32 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    931 - Suite32 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    931 - Suite32 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    931 - Suite32 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    931 - Suite32 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    931 - Suite32 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    931 - Suite32 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    931 - Suite32 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    Une fois le tour de la Cathédrale terminé, nous allons voir le Musée dans le cloître...

      931 - Suite32 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    931 - Suite32 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    931 - Suite32 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    931 - Suite32 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    931 - Suite32 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    931 - Suite32 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    931 - Suite32 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    Notre visite terminée, nous ferons une pause en terrasse avant de rentrer. De retour à l’Albergue où nous sommes logés dans deux petites chambres de quelques lits à l’autre bout du couloir et à l’opposé des dortoirs, nous vaquerons tous les quatre à nos occupations quotidiennes avant de ressortir. À l’heure dite, nous retrouverons Dominique et Eric au pied du clocher de la Cathédrale pour aller dîner !

    931 - Suite32 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

     931 - Suite32 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    931 - Suite32 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    931 - Suite32 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    931 - Suite32 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    Nous serons de retour à l’Albergue à 21h et, pour la première fois, JF notera discrètement dans son carnet de bord, ressentir des douleurs dans son mollet droit !  

    931 - Suite32 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes- 

    Le lendemain 5 juin - Après un lever à 6h, nous nous retrouvons dehors tous les quatre pour aller petit-déjeuner. À 8h, c’est le branle-bas, nous quittons Santo Domingo de la Calzada et marchons jusqu’à l’heure du déjeuner sans rencontrer personne ni sans voir grand-chose. 

    931 - Suite32 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    931 - Suite32 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    931 - Suite32 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    931 - Suite32 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    931 - Suite32 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    931 - Suite32 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    931 - Suite32 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    Nous mangerons des bocadillos sur une terrasse sympathique à Redecilla del Camino.

    931 - Suite32 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    931 - Suite32 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    931 - Suite32 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    Viloria de Rioja

    931 - Suite32 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    931 - Suite32 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    931 - Suite32 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    931 - Suite32 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    Dans l’après-midi nous ferons une pause-balançoire sur la place du village de Villamayor del Rio  où nous ne verrons personne là non plus, à croire que nous sommes soudainement seuls au monde !

    931 - Suite32 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    931 - Suite32 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-  931 - Suite32 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    931 - Suite32 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    931 - Suite32 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    Nous arrivons à l’entrée de Belorado après 24km030 à 16h et nous choisissons parmi les pubs jalonnant le Chemin, l’Albergue Santiago qui nous parait plus sympathique que les autres.

    Images du Net 

    931 - Suite32 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    931 - Suite32 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    931 - Suite32 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    Effectivement, nous arrivons dans un complexe hôtelier assez grand qui propose une nuit en chambre ou en dortoir et des repas pris dans l’immense salle de réception. Nous optons pour une chambre et après nos douches, lessives et séance sèche linge, nous nous retrouverons tous les quatre dans la salle pour le dîner.

    931 - Suite32 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    De retour dans nos chambres respectives, pour la deuxième fois et consécutivement au soir précédent, JF notera toujours discrètement, avoir des douleurs dans son mollet droit pendant qu’Eric de son côté, morfle depuis plusieurs jours à cause de ses ampoules aux pieds. Malheureusement pour lui, l’achat de chaussures plus ouvertes et plus souples à Viana, n’a pas produit les effets escomptés ! Cette nuit là sera-t-elle décisive ? À suivre… 

     

    910 - Suite13 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

     

     Clic pour agrandir  

    931 - Suite32 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes- 

    Cumul : après 61 jours de marche = 1218km370 

    Claire-Cerise   

    910 - Suite13 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

     

    « 930 - Suite31 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-932 - Suite33 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes- »

  • Commentaires

    26
    Samedi 19 Juin à 13:30

    Super le musée amateur de plein air. Des œuvres en fer magnifiques et dans la cathédrales, que de richesses dans le détail. Merci. Très bon week end à tous.

      • Mardi 29 Juin à 00:57

        Coucou Petite-Jeanne, Le Chemin est riche en surprises et c'est ce qui rend le départ de chaque journée curieuse car l'on se demande toujours ce qu'elle nous réserve ! Cela motive ! GBizhous à toi !

    25
    Vendredi 18 Juin à 13:38

    Bonjour Claire,

    Je suis impressionnée par ces journées si longues et si riches. Que de kilomètres dans les pattes mais à plusieurs on doit se motiver et certainement que le chemin semble beaucoup moins long que lorsque l'on est seul.

    Comme je ne connais pas du tout je suis curieuse et regarde chaque photo avec attention. Le panorama est verdoyant. Magnifique cathédrale et un petit plus pour la sculpture qui résume bien les pèlerins.

    Merci à toi pour cette rétrospective. Je te souhaite une belle journée.

    Un amical bonjour des Alpes du Sud

      • Mardi 29 Juin à 00:53

        Coucou Elisa, Tout à fait, lorsqu'on est à plusieurs on bavarde et du coup le temps passe plus vite ! Mais certain(e)s préfèrent la solitude, chacun fait comme il le souhaite. Merci de découvrir ce Chemin et son environnement à travers mes photos ! Belle soirée et Bizh bretonne.

    24
    Jeudi 17 Juin à 15:27

    Dommage pour cette ville fantôme, des promoteurs ont les yeux plus gros que le ventre. J'avais vu un reportage de ce type à la télé il y a quelques années, je ne me souviens plus si c'est Ciruena. Vous avez vu de bien belles choses, merci beaucoup pour les photos, c'est merveilleux. La suite on la connaît, ce sera un retour forcé en urgence pour ton mari, mais .... pour l'instant, ce n'est pas encore le moment. Bonne fin de journée (je n'ai pas pu mettre une nouvelle note sur mon blog, depuis 2 jours ils sont en maintenance, mais ils n'ont pas prévenu, ce qui fait que j'avais commencé mais je n'ai pu mettre que le titre, car le site s'est bloqué au bout de 2 mn.... grr !!!). Bises.

      • Lundi 28 Juin à 23:44

        Coucou Elisabeth, Oui c'est une ville qui aurait dû être florissante avec toutes les prestations mais la crise est arrivée à ce moment là. Merci pour les photos ! On regrette de ne pas en avoir fait suffisamment de nos bivouacs. Ce sera pour la prochaine fois ! J'espère que tu as fini de mettre ton article sur ton Blog, j'irai voir ! GBizhous !

    23
    M@rt
    Jeudi 17 Juin à 09:43

    Encore une belle page commentée et agrémentée de tes superbes photos quand je vois ces lignes droites ...quel courage mais vs étiez en bonne compagnie !!

    Belle fin de semaine Bises

      • Lundi 28 Juin à 23:40

        Coucou M@rtine, Merci de tes compliments ! C'est tout à fait vrai que lorsqu'on est à plusieurs, le Chemin parait moins long et moins difficile !! Bizh à toi !

    22
    Mercredi 16 Juin à 16:08

    Coucou Claire,
    Dans votre périple, vous avez  vraiment eu de belle opportunités pour la photo. Tant de choses à voir...
    J'imagine combien vous avez du vous régaler.
    Merci de nous faire partager tout cela.
    Bises et belle fin de journée

      • Jeudi 17 Juin à 09:48

        Coucou Pascale, Oui il y a de quoi prendre en photo tout le long du Chemin avec des moments plus riches que d'autres bien sûr mais il était rare de ne rien voir du tout, heureusement, car la monotonie n'est pas spécialement enthousiasmante ! Lorsqu'on se lève le matin on est assez curieux de connaître ce que l'on va découvrir dans la journée et c'est très motivant  yes ! Merci Pascale et GBizhous 

    21
    gEORGES
    Mercredi 16 Juin à 02:04

    Bonsoir Claire,

    Beaucoup de belle photos cette fois encore...

    Ces poulets de cathédrale et l'histoire associée sont assez étranges !

    Georges

      • Mercredi 16 Juin à 14:08

        Coucou Georges, C'est vrai que nous avons quand même pris pas mal de photos sur tout le parcours. Moins en France et nous le regrettons ! La prochaine fois, nous ferons attention à en prendre davantage pour montrer du concret dans nos étapes du soir, nous trouvons que cela manque ! Quant à cette cathédrale et ses poulets, il y a toujours des histoires qui se mêlent peut-être à des légendes. On trouve cela en Bretagne également. Mais de là à construire un poulailler à cet endroit, c'est sûr que c'est étonnant ! Bizh Georges et à bientôt !

    20
    Mardi 15 Juin à 16:07

    Qu'il est magnifique l'intérieur de la cathédrale. Merci pour ces belles photos et le récit de cette étape. Bises

      • Mercredi 16 Juin à 14:03

        Coucou Martine, Il est vrai qu'il y a de quoi voir, d'admirer et de photographier sur le Chemin lorsqu'on prend le temps de faire une pause pour cela. Du coup, nous sommes revenus avec de quoi montrer ! Merci Martine et GBizhous !

    19
    Mardi 15 Juin à 14:45

    Bonjour d’Angers,
    Étonnante Cathédrale de Santo Domingo !
    Quel voyage ! Je ne s’en lasse pas … assis devant mon ordinateur
    Waouh ! Petites notes discrètes mais pas rassurantes ...
    Bonne Journée ! … Amicalement … Claude …

      • Mercredi 16 Juin à 14:01

        Coucou Claude, Oui, l'histoire de cette Cathédrale est spéciale ! Contente que tu ne te lasses pas de lire mon récit devant ton ordinateur. Cela fait plaisir car il n'est pas forcément évident de suivre dans la durée ! Ta dernière réflexion est fondée ! Bizh et à bientôt Claude !

    18
    Mardi 15 Juin à 09:57

    Erratum ! Je crois avoir écrit 2004... hors c'est bien en Juin 2003, cette partie du chemin... et, mon grand parapluie, je l'avais déjà depuis mon départ de Dijon en Avril 2001... et Dieu qu'il m'a servi cette année-là...car j'avais tout eu : déluge d'eau, grêle et même de la neige dans les monts du lyonnais et jusqu'au Puy-en-Velay... puis la canicule en arrivant vers Cahors ! Gilbert

      • Mercredi 16 Juin à 13:53

        OK Gilbert, mais est-ce que tu as quand-même une cape de pluie ? Parce que le parapluie contre le soleil, je veux bien, mais contre la pluie, il faut bien protéger aussi le bas !! 

    17
    Mardi 15 Juin à 09:32

    étonnante ville fantôme, et déprimante... mais c'est vrai que les espagnols ont beaucoup construit avant de prendre les crises de plein fouet! j'adore la cathédrale, elle est magnifique. gros bisous Claire. cathy

      • Mercredi 16 Juin à 12:24

        Coucou Cathy, Oui, cette ville est déprimante, du moins elle l'était lorsque nous sommes passés ! L'Espagne a pris la crise de plein fouet et nous avions vu lors d'un passage précédent en CCar, que certaines entreprises en faillite abandonnaient leurs matériels sur les chantiers ! .. Heureusement que le patrimoine est toujours présent partout ! GBizhous Cathy !

    16
    Mardi 15 Juin à 09:26

    Décidément...le beau temps n'était pas encore au rendez-vous...vu que vous portiez des capes par endroits... et dire que j'ai fait ce parcours avec de fortes chaleurs... et que j'ai utilisé mon grand parapluie comme parasol et climatiseur ! Hi hi hi ... tout à fait, en marchant l'air entre sous le parapluie et fait un petit brassage d'air... ça me faisait un bien fou ! Quand je voyais les visages cramoisis de certains, ça me faisait mal pour eux ! À l'époque, j'étais l'un des très rares pèlerins à se servir d'un grand parapluie à usage de parasol...en 2004... depuis, certains pèlerins m'ont dit, il y a encore pas bien longtemps... qu'ils fleurissaient sur les grands chemins ! La traversée de certains villages ou gros bourg complètement déserts... ce n'était pas ma tasse de thé... je préférais retrouver très vite ces longs chemins qui serpentent dans les campagnes, souvent en petite montagnes russes... 

    Bonne et belle journée...dont il faut très vite profiter... les orages pointent leur nez...ils arrivent !

    Gilbert

      • Mercredi 16 Juin à 12:18

        Coucou Gilbert, Ah mais nous n'avons pour ainsi dire pas quitter la pluie depuis notre départ de Bretagne jusqu'à notre retour d'Espagne ! Nous avons eu quelques périodes d'accalmie mais tellement courtes en comparaison ! Je ne sais pas si c'était une année exceptionnellement pourrie mais on serait presque tenté d'essayer une autre période la prochaine fois, s'il y a une prochaine fois ! Comment fixes-tu ton parapluie ? J'imagine que tu ne le portes pas à la main !! Oui, nous aussi on ne s'attardait pas trop dans les villes, juste pour visiter s'il y avait de quoi, quand-même, et pour faire quelques courses si besoin. Il est sûr que l'on est bien mieux sur le Chemin ! ... Les orages arrivent cet aprèm sur le Nord Finistère. Nous sommes à la frontière entre le Nord et le Sud, on va bien voir si nous serons concernés !! Bon courage Gilbert avec ce temps lunatique et Bizh finistérienne !

    15
    Mardi 15 Juin à 08:20

    ¡Hola!

    La photo qui suit votre arrivée à Santo Domingo de la Calzada est bien représentative du Camino avec ce chemin souvent empierré ou en terre qui file au milieu des champs de céréales en serpentant dans la campagne avec des montées et descentes. Vous retrouverez ça dans la Meseta après Burgos ... Quant à la ville fantôme de Cirueña, un petit raccourci permet d'éviter, il suffit de le savoir et à ce titre le guide des éditions Rother est bien commode !

    A bientôt (je pars voir les Alpes Vaudoises pour changer de la Savoie).

    Bises

      • Mercredi 16 Juin à 12:03

        ! Hola Xtian ! Oui c'est vrai que cette photo représente bien le Chemin en général mais il va s'accentuer encore davantage en descentes et montées dans l'article suivant et donc avant même d'arriver à Burgos ! Il y a des endroits comme cela où marcher devient une véritable épreuve et ce sera le cas dans cette étape suivante, mais je n'en dirai pas plus ! Quant à la traversée de Cirueña, elle ne fut ni difficile ni longue, juste pénible à regarder, donc un petit raccourci aurait permis de ne pas s'apitoyer sur son sort qui est, espérons le, peut-être meilleur aujourd'hui ! JF a aussi le guide Rother. On a pu ainsi découvrir cette ville qui aurait dû être florissante si elle n'avait pas été construire au moment de la crise immobilière de 2007 ! .. Je vois que tu es parti en Suisse comme tu l'espérais ! Profite bien ! Nous partons quelques jours du côté de Bordeaux découvrir notre 5ème petiot ! Bizh !

    14
    Mardi 15 Juin à 08:11

    Je me suis encore régalée de vous suivre, super ! J'ai bien aimé les "statues" en fer, très original. La cathédrale, magnifique ... Tes nombreuses photos nous donnent envie de le faire le camino, mais ... je me contenterai de le faire en relisant tes billets ! Bisous.

     

      • Mercredi 16 Juin à 11:38

        Coucou Monique, Merci de tes compliments ! De nous suivre ainsi virtuellement est déjà beaucoup car le Chemin est long à raconter et je suis d'ailleurs la première surprise d'y être arrivée car écrire fut plus long que marcher !! Mais le dénouement est proche ! GBizhous !



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :