• 933 - Suite34 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

     

    C'était en 2018 ! 

    [Pour donner une idée de ce qu'est le Chemin aux futurs marcheurs !]

    La Suite.. 63 jours après le départ de Sainte Anne d'Auray (56) 

    898 - Suite1 de - Notre Chemin vers St Jacques, son récit et ses anecdotes - ! 

     

    8 juin 2018 - Après un bon petit-déjeuner nous quittons Cardeñuela Riopico à 7h45.

    933 - Suite34 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    933 - Suite34 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    933 - Suite34 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    Il ne faudra pas longtemps pour s’apercevoir que l’abcès du mollet de JF a percé ! Le sang et le pus coulent sur la jambe et pour corser le tout, il pleut ! Nous nous arrêtons dans le village d’Orbaneja Riopico pour faire un pansement sous la pluie battante !

    933 - Suite34 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    Et puis nous continuons notre avancée vers la grande ville de Burgos dans laquelle nous rentrerons par l’immense zone industrielle qui n’aura rien de passionnant à nous montrer.

    933 - Suite34 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    933 - Suite34 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    933 - Suite34 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    933 - Suite34 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    Regardez le carillon sur le clocher de l'église Santa Maria la Real y Antigua  !

    933 - Suite34 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    Le petit déjeuner est loin et nous faisons une pause à 11h dans un café sur la longue avenue, ce qui nous redonnera un peu de peps pour finir nos 13km260 du jour, jusqu’au Centre Ville.

    933 - Suite34 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    933 - Suite34 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-  933 - Suite34 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    933 - Suite34 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-  933 - Suite34 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    933 - Suite34 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    933 - Suite34 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    Avant de pouvoir prendre possession de notre chambre d’hôtel que nous avions réservée, nous déjeunons juste à côté sur la terrasse d’un petit restaurant rapide. Après les douches nous partons à la recherche du Centro de Salud Los Cubos le plus proche. Contrairement aux horaires indiqués sur Internet, nous tombons sur une porte close ! Heureusement, nous passons à côté de l’Hôpital privé San juan de Dios sur le chemin du retour. À la réception, les démarches administratives sont fastidieuses car la secrétaire ne parle que très peu l’anglais. En revanche, elle est assez effrayée en découvrant l’état du mollet de JF. Au bout d’un certain temps, un médecin et une infirmière viennent nous chercher. Ils nous prennent pour des fous lorsqu’ils apprennent que nous venons à pied de Brest. Après un nettoyage de la plaie et des soins, ils nous demandent de ne pas reprendre la marche tant qu’il y a de l’infection et nous donnent RDV pour le lendemain après-midi pour refaire la même chose.

    933 - Suite34 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    Avant de retourner à l’hôtel nous nous arrêtons à la pharmacie acheter pommade et antibiotiques. Nous resterons ensuite à l’hôtel jusqu’à l’heure du dîner que nous prendrons au rez de chaussée avant de remonter dans notre chambre rejoindre le pays des rêves ! 

    933 - Suite34 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-  

    Le samedi 9 juin, nous allons prendre un petit déjeuner à l’extérieur et nous rejoignons notre hôtel ensuite. En milieu de matinée nous décidons d’aller visiter la magnifique Cathédrale Santa Maria de Burgos (clic) que nous trouvons la plus belle de toutes celles que nous connaissons.

    933 - Suite34 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    933 - Suite34 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    933 - Suite34 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    933 - Suite34 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    C’est une merveille et, même si la visite est payante car l’endroit est devenu davantage un musée par rapport à sa fonction initiale, nous nous laissons tenter ! Nous mettrons deux heures à en faire le tour, rien qu’à l’intérieur !

    Cliquez sur les photos pour les agrandir, puis revenir en arrière à l'aide de la flèche en haut de l'écran à gauche !

    933 - Suite34 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-  933 - Suite34 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-  933 - Suite34 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-  933 - Suite34 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-  933 - Suite34 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    933 - Suite34 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-  933 - Suite34 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-  933 - Suite34 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-  933 - Suite34 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-  933 - Suite34 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes- 

    933 - Suite34 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-  933 - Suite34 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-  933 - Suite34 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-  933 - Suite34 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-  933 - Suite34 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    933 - Suite34 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-  933 - Suite34 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-  933 - Suite34 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-  933 - Suite34 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-  933 - Suite34 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    933 - Suite34 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-  933 - Suite34 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-  933 - Suite34 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-  933 - Suite34 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-  933 - Suite34 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    933 - Suite34 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-  933 - Suite34 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-  933 - Suite34 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-  933 - Suite34 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-  933 - Suite34 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    933 - Suite34 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-  933 - Suite34 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-  933 - Suite34 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-  933 - Suite34 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-  933 - Suite34 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes- 

    933 - Suite34 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-  933 - Suite34 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-  933 - Suite34 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-  933 - Suite34 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-  933 - Suite34 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes- 

    933 - Suite34 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-  933 - Suite34 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-  933 - Suite34 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-  933 - Suite34 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-  933 - Suite34 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    933 - Suite34 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-  933 - Suite34 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-  933 - Suite34 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-  933 - Suite34 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-  933 - Suite34 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    933 - Suite34 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-  933 - Suite34 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-  933 - Suite34 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-  933 - Suite34 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-  933 - Suite34 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    933 - Suite34 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-  933 - Suite34 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-  933 - Suite34 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-  933 - Suite34 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-  933 - Suite34 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    933 - Suite34 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    Nous déjeunons ensuite au restaurant de l’hôtel et nous montons nous reposer avant de ressortir. À 16h nous sommes de nouveau à l'Hôpital San Juan pour notre RDV. C’est la même infirmière qui nous accueille mais avec elle, c’est un autre médecin. Celui-ci est en communication avec un traducteur et la consultation sera donc beaucoup plus compréhensible que celle de la veille. Nous échangeons donc pendant les soins qui révèlent que l’infection est toujours présente. Une fois le pansement refait, c’est alors que le médecin et l’infirmière excluent toute possibilité de reprendre le Camino !!! Nous sommes abasourdis car nous espérions une amélioration dans les heures suivantes mais, ce n’est pas négociable ! Ils proposent d’hospitaliser JF dans un hôpital public tout en nous faisant comprendre que ce n’est pas la meilleure solution. Alors nous décidons de rentrer chez nous et ils acquiescent ! En fait, ils craignent une septicémie,  infection généralisée qui donne de la fièvre ! Nous rentrons à l’hôtel complètement anéantis ! Ce soir là, nous restons dans notre chambre à voir comment s’organiser. Nous ne mangerons qu’un morceau de fromage trouvé au fond d’un de nos sacs. JF prend RDV pour le lendemain avec un Blablacar mais c’est compliqué car celui-ci ne veut pas sortir de l’autoroute, il nous faut donc le rejoindre là où il veut en taxi. Finalement nous faisons appel à l’Assistance médicale de notre banque qui prend les choses en main à partir de cet instant. C’est tant mieux, car voilà que JF est maintenant brûlant de fièvre. En quelques minutes, l’Assistance organise un rapatriement sanitaire qui doit être rapide mais en revanche étonnant, puisqu’il nous fait passer par Amsterdam ! Nous prévenons l’hôtel de notre départ en urgence et le gérant fera le nécessaire pour qu’un taxi vienne nous chercher à 7h30 le lendemain matin pour nous conduire à l’aéroport international de Bilbao qui se trouve à 2 heures de route de Burgos ! Avant d’aller dormir, nous récapitulons notre programme du lendemain : Notre vol KLM pour Amsterdam est donc prévu à 12h05. Une fois là-bas un vol KLM devra décoller pour Rennes à 16h30 et une fois à Rennes un taxi nous accueillera pour nous ramener à la maison. Nous trouvons ce voyage bien compliqué mais puisqu’il est parait-il plus rapide, cela nous va ! Après avoir mis notre réveil pour ne pas louper le taxi et ce joli programme, nous passerons donc là, notre dernière nuit inattendue en Espagne ! À suivre…

     

    910 - Suite13 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

     

     Clic pour agrandir  

    933 - Suite34 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    Cumul : après 64 jours de marche = 1270km700 

    Claire-Cerise   

    910 - Suite13 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes- 

     

    « 932 - Suite33 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-934 - Suite35 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes- »

  • Commentaires

    30
    Lundi 5 Juillet à 10:05

    Pour entrer dans Burgos, il est recommandé de prendre le bus pour éviter de marcher sur la longue avenue traversant des zones industrielles. Je l'avais fait lors de mon passage en 2008 et en 2011 dans l'autre sens, pour sortir de Burgos à 6 heures du matin, un taxi hélé à un feu rouge m'avait permis d'éviter ce pensum...

    Il y en a des qui se plaignent d'ampoules (pas grave, ça se soigne mais ça peut être douloureux) ou de tendinites qui peuvent empêcher de poursuivre mais jf a fait dans le grand avec cet abcès ...

      • Lundi 5 Juillet à 14:08

        Coucou Xtian, tu ne connais pas bien JF alors. Tant qu'il pouvait marcher il n'aurait pas loupé cette entrée dans Burgos à pied. La seule chose que nous avons évitée quand même, que nous voulions prendre au départ, mais qui aurait été moins "facile", était de prendre le Chemin qui longe la rivière. Nous l'avons évité d'autant plus qu'il pleuvait ! Ce n'était pas la peine de se retrouver en difficulté dans un endroit non fréquenté. Donc, ce fut la Zone de Burgos.. GBizhous Xtian !

    29
    Vendredi 2 Juillet à 16:57

    Oh là là Claire j'ai lu ce récit et l'histoire de l'abcès de la jambe de ton mari  et impressionnante. Le pauvre il devait déguster et le retour à la maison était la seule chose à faire. Je n'ai peut-être pas fait attention mais quelle en est la cause ?

    J'imagine votre déception mais déjà venir de Brest crois moi c'est un exploit.
    Merci pour tes photos et ce partage magnifique. Belle fin de semaine à vous deux. Bises

      • Vendredi 2 Juillet à 23:17

        Coucou Elisa, En fait JF s'est fait opérer des varices à cette jambe avant de partir sur le Chemin pour être tranquille. Au milieu des varices, il y avait une boule qui devait être enlevée avec et le chirurgien a assuré à JF qu'il l'avait enlevée... la preuve que non... j'expliquerai dans l'article suivant ce qu'il en est véritablement. .. C'est vrai que nous étions hyper déçus de ne pouvoir terminer le Chemin en une seule fois car nous étions partis pour cela !... Maintenant, avec les ennuis de santé + la Covid qui a perturbé aussi le Chemin, cela est devenu compliqué. Mais bon, on garde toujours espoir ! .. Merci en tout cas d'apprécier ce partage et de nous avoir rejoint dans ce récit. Bon w-end Elisa et Bizh finistérienne !

    28
    Jeudi 1er Juillet à 18:21

    bonsoir à tous les deux , ah oui superbe article et photos  et cette ville de Burgos on a beaucoup aimés  et en la cathèdrale ++++++  !  mais c'est un peu chère ...  mais bon  ,   et je vois les problèmes aux jamabes  ça oui les randos si longues ...  ,  merci pour ce beau partage  gros bisous belle fin de semaine a +

      • Jeudi 1er Juillet à 23:42

        Coucou Bébert, Toi aussi tu connais Burgos et sans doute mieux que nous pour y être venus en CCar. Vous avez dû visiter la ville en long et en large ! .. Quant au problème de JF à un de ses mollets, il n'est pas entièrement dû à la marche, mais je vais expliquer cela dans les articles suivants. GBizhous Bébert !

    27
    Jeudi 1er Juillet à 16:51
    Pascale MD

    Coucou Claire,
    Une journée plus urbaine aujourd'hui.
    Grâce à tes photos, je revisite cette belle cathédrale de Burgos.
    En tous cas, comme a chacune de mes visites, je suis admirative sur la distance de votre périple. Chapeau bas ;-)
    Bises et bonne fin de journée

      • Jeudi 1er Juillet à 17:14

        Coucou Pascale, Oui on ne peut échapper à quelques villes le Chemin y passant mais cette fois, c'était au bon moment puisqu'il a fallu faire appel à la médecine ! Contente que tu connaisses aussi cette belle Cathédrale de Burgos ! Nous voilà donc à la (presque) fin de notre périple même si nous ne l'attendions pas si tôt. Merci et GBizhous à toi !

    26
    Mardi 29 Juin à 18:56

    Trés impresionnant de réaliser un tel chemin à pied de Brest jusqu’à Burgos. A l'image des soignants Espagnols qui pensent que c'est un peu fou de faire tout ça à pieds je rajouterai mon respect et mon admiration. J'envisage de faire la route de Compostelle à partir de St Jean pied de port mais beaucoup plus modestement .... en camping car. Superbe intérieur que cette cathédrale de Burgos. Encore bravo !

      • Mardi 29 Juin à 19:52

        Bonsoir Gérard, Et merci pour ce que tu dis de notre marche, mais comme je le dis souvent le long de mon récit, il suffit de mettre un pied devant l'autre tous les jours et tu es sûr d'y arriver hi hi !! Non, sans rire, le corps s'adapte parfaitement, c'est surprenant. l'Homme est fait pour marcher ! La seule chose qui peut mettre des bâtons dans les roues, c'est la santé ! Le moral ? Il faut tout faire pour qu'il tienne et il faut en général peu de chose pour qu'il remonte. Je crois qu'il n'y a que dans les Landes que le nôtre a été un peu atteint ! C'était plus de l'énervement de ne voir que des lignes droites sur des km, sans rien trouver pour s'en distraire ! Les chemins de sable furent pénibles aussi mais heureusement, peu nombreux. Autrement, c'est chouette ! Tu en sais quelque chose avec l'ami Xtian ! .. Alors, Bon voyage en CCar de St Jean Pied de Port jusqu'à St Jacques. Nous avons été à St Jacques en Ccar en 2013, après avoir visité toute la côte Nord de l'Espagne. C'est sympa aussi ! Merci Gérard et Bizh finistérienne !

    25
    Mardi 29 Juin à 17:27

    Merci pour les photos de la belle cathédrale, c'est magnifique. Et la fin du périple que je connaissais, malheureusement, et la déception, c'est triste mais il fallait arrêter le massacre. La santé avant tout. Bonne fin de journée et bises.

      • Mardi 29 Juin à 17:56

        Coucou Elisabeth, Merci pour la Cathédrale qui mérite effectivement notre admiration ! .. L'arrêt fut brutal mais effectivement raisonnable ! Mais ce n'est que partie remise.. à suivre ! GBizh Elisabeth !

    24
    Mardi 29 Juin à 16:14

    Ah au moins celui-là...il est muy rapido... et ça marche ...à pied agile ! Gilbert

      • Mardi 29 Juin à 17:54

        Re Coucou Gilbert, J'ai contacté ma conseillère Ekla ce matin pour lui exposer le problème et elle a dû faire quelque chose à mon niveau car tu es le deuxième qui me dit que cela marche tout seul ! Tant mieux !!

    23
    Mardi 29 Juin à 16:12

    Bon ! Revoilà un CAPTCHA... l'angoisse me prend...va-t-il laissez passer mon commentaire ici ? Telle est la question ? À force de mettre des systèmes en place...ça devient un parcours du combattant pour nos échanges amicaux... et ça va finir par me dégoûter un jour, de gérer un blog ! D'abord ça met une blinde pour réfléchir... comme si on avait que ça à faire...puis on vous dit : Bad je ne sais quoi... comme si ça ne pouvait pas être possible de nous laisser le choix de la langue ! Ceci étant dit...et j'ai pas tout dit... ça me gonfle ! Hi hi hi ...

    C'est super de trouver des blogs où il y a des topo d'un Chemin de Compostelle... et, comme celui de frances... ou des français ! Non mais ! C'est qu'on s'aperçoit beaucoup qu'on a pas du tout les mêmes points de chutes pour la fin des étapes... et, c'est tout à fait normal...et ça vaut mieux comme ça ! Je ne connais pas ce Gîte ou Albergue de Cardeñuela Riopico... j'aime bien ce nom ! 

    Et, impressionnant l'abcès du mollet de JF ! J'en ai soigné aussi des pèlerins ou peregrines dans tous mes chemins...notamment des ampoules énormes sous les pieds... Faut pas croire... aux futurs pèlerins de Compostelle, malgré que ce soit une Grande Aventure formidable...c'est parfois la cour des miracles dans les Gites ou Auberges... des vrais Hôpitaux de campagne ! 

    Hasta luego mi amiga Claire-Cerise !

     Gilberto ...el viejo peregrino ! 

      • Mardi 29 Juin à 17:51

        Coucou Gilbert, Oui les captchas sont très pénibles et "ils" feraient bien de les supprimer ! Cela énerve et gonfle tout le monde et ça.. ce n'est pas bon pour la santé ! Na ! .. C'est vrai qu'il y a bcp d'Albergue au fur et à mesure que l'on se rapproche de Santiago. Celui de Cardeñuela était très confortable et les repas pèlerins très bons. Mais c'était davantage un hôtel/restaurant puisqu'il y avait d'autres convives non pèlerins. ...Ben oui, le Chemin est semé d'embûches. Il faut y prêter attention et ne pas s'accrocher lorsque l'alerte est là ! Allez, merci l'Amigo Gilberto pour tes témoignages et Bizh finistérienne !

    22
    Mardi 29 Juin à 15:19

    Bonjour Claire-Cerise,

    Oh boudiou !!!! Ton mari a dû souffrir le martyr le pauvre !!!! Votre décision a été la plus sage je crois même si vous aviez énormément de peine de ne pas finir le chemin après tous les efforts que vous aviez fourni auparavant. 

    En ce qui concerne Burgos, c'est une ville que nous avons aimé (même si nous n'aimons pas les grosses villes), nous y sommes restés 2 jours et nous n'avons pas tout visité ! nous y retournerons peut-être un jour. La cathédrale est un petit bijou de l'art gothique français inspiré par la cathédrales de Reims et de Bourges.

    Belle journée et bise charentaise. marie

      • Mardi 29 Juin à 17:39

        Coucou Marie, Ce ne fut pas spécialement agréable c'est sûr et nous étions très déçus de ne pas finir mais bon, c'est comme ça. .. Je vois que tu connais Burgos et je suis contente mais pas étonnée que tu aimes cette ville (nous n'aimons pas les grandes villes non plus et nous les évitons le plus possible). Je vois que tu aimes également la Cathédrale, il faudrait être difficile de ne pas tomber en admiration ! On se demande comment "ils" ont fait pour faire de pareilles dentelles de pierre ! Si Reims et Bourges l'ont inspirée, je trouve qu'elle est bien plus belle, même si les deux autres le sont aussi. En tout cas, merci Marie pour la précision ! GBizhous bretons !

    21
    M@rtine
    Mardi 29 Juin à 14:31

    En effet ton mari devait souffrir avec ces douleurs au mollet  et vs avez pris la bonne décision vus  les problèmes de santé qui ont suivis 

    en tous cas les photos de Burgos sont magnifiques !!

    Belle journée à vous  et pour nous c'est encore sous les orages qui j'espère vont se calmer , on regarde le tour en Bretagne magnifique!!

    Bises Martine

      • Mardi 29 Juin à 17:30

        Coucou M@rtine, Ce ne fut pas un passage très drôle en effet pour JF. On a pris la bonne décision alors qu'on ne savait pas encore ce qu'il en était. Les médecins espagnols en tout cas nous on plutôt fait peur et ils ont eu raison. .. Burgos est une belle ville que l'on a eu le plaisir de revoir depuis. .. Le Tour de Bretagne est sans doute beau mais il n'est pas normal qu'il y ait autant de chutes. Il faut croire que l'organisation n'est plus ce qu'elle était ! Ce qui n'enlève rien bien sûr aux paysages mais, ce n'est pas sérieux et c'est même grave !! Merci et GBizhous !

    20
    Mardi 29 Juin à 13:42
    Martine Martin

    Superbe cathédrale. Bravo pour tes photos. Je connais ce qui vous est hélas arrivé mais ce fut émouvant de le relire ici. Bravo à vous pour être allés jusqu'à Burgos. Vous pouvez être fiers.  Aujourd'hui dans les captchas il y a des images différentes alors je n'ai pas eu de problème pour le commentaire. Pourvu que cela dure. Bisous

      • Mardi 29 Juin à 17:21

        Coucou Martine, Oui cette Cathédrale est sublime par sa finesse, on dirait de la dentelle à l'extérieur ! .. Tu nous avais suivis lors de notre périple effectivement donc, cette fin inattendue ne te surprend pas. Ce n'est d'ailleurs pas la fin puisque nous sommes repartis. Merci Martine en tout cas de nous avoir suivis et soutenus, c'est important de savoir que nous ne sommes pas seuls. .. Le captcha est un système qui ne devrait plus être utilisé. Il est nul car bien souvent tiré par les cheveux et ça fait perdre du temps à tout le monde ! Je n'ai plus de nouvelle de ma conseillère Ekla. Je pense qu'elle est débordée ! Moi, je n'ai pas reçu l'avis de publication de mon article de ce jour, c'est quand-même un peu fort ! C'est la débandade partout en ce moment ! Merci d'être venue malgré tout et GBizhous à vous deux !

    19
    NemoCZ
    Mardi 29 Juin à 12:22

    La cathédrale est magnifique... c'est aussi là que se termine votre périple ; c'est une piètre consolation ! le récit est prenant et on ressent votre déception à l'annonce du médecin de cesser l'aventure !!!! Bisous de J et C

      • Mardi 29 Juin à 15:43

        Coucou Christian, Oui la Cathédrale de Burgos est un bijou et nous étions bien contents malgré les ennuis, de la découvrir et de l'admirer ! Oui nous étions extrêmement déçus de ne pouvoir terminer ce Camino que nous voulions faire d'une traite. Mais on ne fait pas toujours ce que l'on veut dans la vie et le Chemin représente la Vie. Il y a dessus des embûches et des difficultés, soit on peut les surmonter, soit il faut renoncer. C'est tout pareil ! Après, on peut toujours avoir l'espoir de le retrouver car le Chemin appelle une fois qu'on l'a goûté !! Merci J et C, Bizhous à vous deux !

    18
    Mardi 29 Juin à 11:43

    Et bien dis donc, pauvre JF, il devait terriblement souffrir, et vous deux anéantis d'une part à cause des problèmes de santé de JF, et de voir votre Camino terminé, avec tous les soucis liés à votre retour en France ! J'en ai tremblé en te lisant. Allez, je vais bientôt lire la suite. Plein de bisous.

      • Mardi 29 Juin à 15:34

        Coucou Monique, Tu es sympa mais il ne faut pas .. tu sais, une fois que l'abcès avait percé cela allait déjà mieux. Mais il est sûr qu'il ne pouvait pas continuer ainsi surtout en ne sachant pas ce qu'il avait véritablement. C'est pour cela que les médecins ont préféré le renvoyer chez lui ! Bon... le voyage avec de la fièvre (40° à l'arrivée !) ne fut pas l'idéal non plus ! GBizhous Monique ! La suite et fin en 3 articles ! 

    17
    Mardi 29 Juin à 09:29
    virjaja

    j'ai mal pour JF rien que de voir les photos!! somptueuse cette cathédrale, que de belles choses à l'intérieur, merci!!! gros bisous Claire. cathy

      • Mardi 29 Juin à 15:27

        Coucou Cathy, Ce ne fut pas une partie de plaisir pour lui, c'est sûr. De plus cette partie pour aller jusqu'au Centre de Burgos est interminable, on n'en voit jamais le bout et elle nous fait traverser la zone industrielle, ce qui n'est pas non plus très réjouissant ! Heureusement nous avons été récompensés en découvrant la Cathédrale !! Merci de l'apprécier Cathy et GBizhous !

    16
    Mardi 29 Juin à 09:06
    Claudine/canelle

    Coucou 


    Cette cathédrale est vraiment somptueuse , toutes tes photos détails sont magnifiques 


    Merci pour ce partage Claire 


    Bises et bonne journée à toi

      • Mardi 29 Juin à 15:22

        Coucou Claudine, Oui cette Cathédrale de Burgos est merveilleuse à l'extérieur et somptueuse à l'intérieur. Ce fut un grand plaisir de la découvrir, de la visiter et de la prendre en photos sous toutes les coutures ! Merci Claudine et GBizh !



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :