• 910 - Suite13 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

     

    C'était en 2018 ! 

    [Pour donner une idée de ce qu'est le Chemin aux futurs marcheurs !]

    La Suite.. 26 jours après le départ de Sainte Anne d'Auray (56) 

    898 - Suite1 de - Notre Chemin vers St Jacques, son récit et ses anecdotes - ! 

     

    28 avril 2018 - Nous commençons ce matin là par faire quelques courses à la Coop de Tonnay Boutonne en Charente Maritime puis nous reprenons notre marche dans la foulée pour arriver en fin de matinée à St Savinien/Charente.  

    910 - Suite13 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    910 - Suite13 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    910 - Suite13 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    En montant vers son église que nous désirons visiter, nous rencontrons toute une famille qui, nous reconnaissant à notre look et étant séduite par le Chemin, nous posera toutes sortes de questions pendant plusieurs minutes auxquelles nous répondrons bien volontiers. Ce fut un  moment très sympathique et décontracté qui fera partie de nos rencontres furtives mais bien ancrées dans nos mémoires !

    910 - Suite13 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes- 

    910 - Suite13 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    910 - Suite13 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    910 - Suite13 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    Après avoir fait le tour de l’église St Savinien et admiré sa vue sur la Charente, nous pique-niquerons sur la terrasse d’un restaurant et puis, l’heure tournant, nous reprendrons notre Chemin.

    910 - Suite13 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    910 - Suite13 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    910 - Suite13 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-  910 - Suite13 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    910 - Suite13 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    910 - Suite13 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    910 - Suite13 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    C’est à la sortie de la ville que nous ferons la seule rencontre de ce genre sur tout notre périple. Nous verrons un chevreuil venir à notre rencontre sur la route. Très curieux, il s’avancera jusqu’à presque le toucher mais, il fera un saut de biche juste avant et disparaitra dans les buissons. Un moment retenu et magique qui nous fera du bien sur cette partie du Chemin.

    Clic pour agrandir 

    910 - Suite13 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-910 - Suite13 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes- 910 - Suite13 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    910 - Suite13 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes- 910 - Suite13 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes- 910 - Suite13 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    Un peu plus loin, nous croiserons deux couples et à chaque fois, nous échangerons quelques mots ! Nous entrerons dans la petite église de Coulongé/Charente toute simple et épurée au milieu de son cimetière et nous découvrirons un nid de cigognes occupé qui sera pour nous une belle rencontre aussi car ce n’est pas en Bretagne que nous avons ce genre de tête à tête.  

    910 - Suite13 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    910 - Suite13 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    910 - Suite13 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    910 - Suite13 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    910 - Suite13 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    910 - Suite13 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    910 - Suite13 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-  910 - Suite13 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    910 - Suite13 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    Et puis nous arriverons à notre but final du jour après nos 21km940 et qui n’est autre que le village de Taillebourg, que nous connaissons pour y avoir fait au moins deux haltes en CCar, la première fois ayant été rapide puisque notre chauffage tombera en panne ce soir là et comme la neige n’était pas bien loin cette année là, nous rentrerons chez nous de nuit et d’une traite. Cette fois, c’est donc à pied que nous entrons dans la rue principale du village. JF a retenu une chambre  chez M.Petitcollot qui est absent mais qui a confié sa clef à « La Maison d’Aliénor » qui est une maison d’hôtes dans laquelle JF a retenu également une chambre pour le lendemain.

    910 - Suite13 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    En fait, nous ferons ce w-end là un très joli break dans notre périple pour fêter notre premier mois de marche ! Ce sera un moment de détente absolue qui nous permettra de faire une pause et de repartir gonflés à bloc et reposés à souhait pour attaquer le mois suivant. C’est une belle surprise pour moi ! Nous serons donc reçus dans un premier temps par la propriétaire de « La Maison d’Aliénor » qui a dressé pour notre arrivée une jolie table dans sa véranda qui ressemble à une brocante,  et sur laquelle nous attendent crêpes et jus d’orange puisque c’est l’heure du goûter.

    910 - Suite13 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    910 - Suite13 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    910 - Suite13 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    910 - Suite13 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    Le contact est sympathique et nous tombons sous le charme de cet endroit insolite  dont la décoration intérieure est totalement dans nos goûts ! Le propriétaire arrivera un peu plus tard pour nous guider dans la même rue un peu plus haut, jusqu’à la maison de notre hôte dont nous ne ferons la connaissance qu’au petit déjeuner du lendemain matin.

    910 - Suite13 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-  910 - Suite13 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    910 - Suite13 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    Avant de nous quitter notre guide nous mène jusqu’à notre chambre à l’étage et nous nous retrouvons tous les deux dans cette vieille maison dans son jus et dans cette grande chambre au milieu de meubles d’un autre âge. La salle d’eau est juste à côté et les toilettes au fond du couloir.

    910 - Suite13 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    Après avoir posé nos affaires nous ressortons voir les horaires des messes sur la porte de l’église juste en face car demain c’est dimanche mais... il n’y aura pas de messe à Taillebourg ce jour-là. C’est la première fois que cela arrive depuis notre départ et ce ne sera pas la dernière, ce qui est incompréhensible sur le Chemin de Compostelle, Chemin de pèlerinage depuis des lustres ! Nous retournons dans notre chambre et, après les douches, les lessives et le dîner tiré du sac, viendra l’extinction des feux !

    910 - Suite13 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes- 

     Le lendemain 29 avril - Après une bonne nuit dans cette grande chambre un peu froide nous descendons rejoindre Jean-Luc qui est en train de préparer le petit-déjeuner. C’est donc autour de bonnes choses que nous faisons connaissance et nous découvrons un personnage original dont une de ses nombreuses activités tourne autour des vieux gréements et c’est d’ailleurs pourquoi il n’était pas là pour nous accueillir la veille. En effet puisqu’il se trouvait à La Rochelle pour la mise à l’eau d’un de ces vieux bateaux, qu’il est de bon ton depuis quelques années de remettre en état puis à flot ! La conversation est riche tout autant que le petit-déjeuner et nous apprécions cette halte pittoresque !

    910 - Suite13 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-  

    910 - Suite13 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    Ce dimanche va se dérouler dans Taillebourg une grande course à pied et notre hôte, qui n’est pas tout jeune mais qui est resté visiblement sportif, a bien l’intention d’y participer ! La course passera forcément partout et nous nous préparons pour aller se promener tranquillement avant l’effervescence, dans le Parc du château et le long de la Charente.

    910 - Suite13 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes- 

    910 - Suite13 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    910 - Suite13 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    910 - Suite13 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    910 - Suite13 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    910 - Suite13 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    Entre les deux nous découvrons un peu mieux le village dont certaines vieilles maisons restées dans leur jus, donnent à l’ensemble une impression de déclin avec la fermeture également du refuge jacquaire, de l’épicerie et de plusieurs commerces.

    910 - Suite13 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    910 - Suite13 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    910 - Suite13 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    À ce moment là de notre promenade, nous passons un SMS rapide à notre fifille pour ses 30 ans que nous lui fêterons de vive voix au téléphone après le déjeuner. Nous prenons celui-ci au seul restaurant d’ouvert : « Les quais de Taillebourg » bon, sympathique et situé sur le bord de la Charente.

    910 - Suite13 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    910 - Suite13 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    910 - Suite13 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    Et puis, à la mi-journée, nous toquons à la porte de « La Maison d’Aliénor » pour y découvrir cette fois, la chambre retenue par JF. La surprise est là car tout dans cette maison est original.

    910 - Suite13 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-  

    910 - Suite13 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    Autant la véranda est occupée par de la brocante, autant la décoration de la chambre va chercher son originalité dans de la créativité contemporaine. Tout est fait maison dans les deux pièces de cette suite que JF a retenue pour terminer ce break d’un w-end, à l’issue de notre premier mois de marche. Le but est de mettre de côté un peu notre périple, pour apprécier pleinement cette jolie pause et ça marche, au sens figuré cette fois !

    910 - Suite13 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    910 - Suite13 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    910 - Suite13 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    910 - Suite13 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-  910 - Suite13 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    910 - Suite13 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    Le contemporain n’est pourtant pas notre tasse de thé mais celui-ci, totalement créé par nos hôtes (ils ont d’ailleurs une boutique au rez de chaussée) est, dans ses tonalités dans ses formes simples et épurées et dans son décor général, tellement chaleureux et accueillant !

    910 - Suite13 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    910 - Suite13 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    910 - Suite13 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    910 - Suite13 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    Cette halte sera bienfaitrice, non pas que nous étions au bout du rouleau, loin de là, mais parce qu’une pause pareille ne pouvait que nous booster encore plus ! Nous profitons de ce lieu atypique toute l’après-midi et cela d’autant plus qu’il pleut dehors et que l’orage gronde !

    910 - Suite13 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

     

    910 - Suite13 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    910 - Suite13 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    910 - Suite13 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    910 - Suite13 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    Nous en profitons pour tchatter avec Florent, notre fils aîné, puis nous téléphonons à Vianney, notre n°4 chez qui nous descendrons le w-end suivant. La « Maison d’Aliénor » ne faisant pas de restauration, nous retournons sur « Les quais de Taillebourg » pour le dîner. L’ambiance est toujours à l’orage et aux averses, mais nous ne serons jamais mouillés dans nos déplacements du jour !

    910 - Suite13 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    De retour dans notre chambre, nous ferons un appel-Visio avec Sébastien, notre n°2. D’avoir pu échanger avec nos 4 enfants pendant cette seule journée, fut bénéfique également ! Et puis, après les douches et, pour être fin-prêts à reprendre le Chemin dès potron-minet le lendemain matin, nous nous endormirons dans des draps qui nous feront oublier l’espace d’une nuit, nos duvets restés au fond des sacs ! À suivre…

     

    910 - Suite13 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

     

    Clic sur la carte pour l'agrandir 

    910 - Suite13 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

     Cumul : après 28 jours de marche = 512km090  

    Claire-Cerise   

    910 - Suite13 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes- 

     

    « 909 - Suite12 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-911 - Suite14 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes- »

  • Commentaires

    18
    Hubert
    Jeudi 21 Janvier à 16:40

    Toujours un plaisir de te lire Claire, Marc et moi admirons les photos. D'un rien,tu arrives à en sortir quelque chose de beau. 

    Merci pour cette lecture dépaysante.

      • Jeudi 21 Janvier à 21:03

        GMerci Odile et Marc de me lire et d'apprécier nos photos ! Jolie réflexion qui me touche ! Et tant mieux si le dépaysement est là, c'est le but !! Bizh et Amitiés !

    17
    Jeudi 21 Janvier à 11:29

    Je suis toujours admirative devant tous ces gens qui font un tel parcours à pieds. Mais cela en vaut la peine, on voit tellement belles et étonnantes choses. 

    Merci pour ton passage chez moi.

    Bonne journée. 

      • Jeudi 21 Janvier à 11:58

        Merci Petite-Jeanne, nous aussi on était admiratif de savoir des gens sur les Chemins à faire des km. Ils se sont lancés avec un entraînement largement surmontable pour qui est sans problème physique. Après, il y a les pro bien sûr qui peuvent faire 40 voire 50km par jour, mais ce sont des sportifs habitués à l'effort intense. Le Chemin ne demande pas d'effort exceptionnel mais d'être en forme ! Il y a des morts sur le Chemin.. il faut juste être prudent et raisonnable. En tout cas, en ce qui nous concerne, partant pour 2 mois et demi, il nous fallait gérer pour à la fois ne pas trop forcer mais suffisamment quand-même ! hi hi ! GBizhous !

    16
    Mercredi 20 Janvier à 21:04

    Bonsoir  Claire ! C'est toujours très agréable de te lire et de suivre votre parcours ! J'espère que celui ci vous emmenera un jour au terminus finisterien espagnol !Gros bisous 

      • Mercredi 20 Janvier à 23:35

        Bonsoir Elvy, Merci du compliment, cela me fait plaisir !  Je suis contente de te voir là ! Oui, nous espérons toujours aller jusqu'au bout si la santé et le Covid nous laissent reprendre !! Nous verrons bien ! GBizhous !

    15
    Mercredi 20 Janvier à 18:44

    Je reconnais bien la Charente ! J'admire l'intérieur des maisons grâce à tes photos, ces gens ont beaucoup de goût. Votre marche vers St Jacques a été une très belle expérience et riche en belles rencontres. Bonne soirée et bises.

      • Mercredi 20 Janvier à 23:28

        Coucou Elisabeth, Oui, le Chemin est une aventure, c'est indéniable. Il est très attirant en fait.. on avait hâte de le commencer et maintenant que nous sommes frustrés de ne pouvoir le continuer, du moins pour l'instant, on a hâte de le retrouver ! Mais cela nous le fait aussi lorsque nous retrouvons le Canal de Nantes à Brest. C'est toujours avec plaisir. La marche est le meilleur des sports et est un excellent dérivatif ! GBizhous !

    14
    Mardi 19 Janvier à 14:52

    Bonjour d’Angers,
    Merci pour ce reportage … tout est beau à voir … que de souvenirs …
    Toujours un plaisir ...
    Bonne Journée ! … Amicalement … Claude …

      • Mardi 19 Janvier à 15:43

        Bonjour Claude, merci de prendre plaisir à me lire et à nous suivre d'étape en étape et de suivre nos péripéties d'année en année à travers ce blog ! Je redémarre celui-ci avec le récit d'une marche différente de nos randonnées racontées jusqu'ici, mais qui fait partie de notre vie donc qui a toute sa place ici aussi. GBizhous !

    13
    Mardi 19 Janvier à 10:23

    bonjour Claire , ah oui 2 belles villes charentaises  hi hi je suis charentais ! un beau périple avec ces églises si belles qui méritent toutes la visite !  Jeanne d'Arc et toutes ces statues et +++  ,  et alors la rencontre avec le chevreuil  waouh j'aimerais +++ !  , et ... la cigogne ah oui  !  ,  et une belle habitation pour vous recevoir  et à Taillebourg  je m'y baignais étant petit !!   et on y est venu aussi avec le CCar  super au bord de la charente  et ... +++  merci bisous belle semaine  A+                

      • Mardi 19 Janvier à 15:17

        Coucou Bébert, Bon je vois que l'endroit n'a pas de secret pour toi et que tu reconnais donc tout ce que je montre ! Heureusement que ce restaurant était ouvert au bord de la Charente, emplacement privilégié ! Maintenant je peux imaginer tes baignades lorsqu'enfant tu venais y passer des vacances ! Merci pour ton témoignage à toi aussi ! GBizhous !

    12
    Mardi 19 Janvier à 09:59
    Claudine/canelle

    Magnifique ..j'aime beaucoup  ton blog remis a neuf c'est beaucoup plus clair et tes photos très mises en valeur 

    Des rencontres amicales inoubliables et des visites guidées tout comme j'aime..

    Merci 

    Bises et bonne journée

      • Mardi 19 Janvier à 15:11

        Coucou Claudine, Contente que le nouveau look de mon blog te plaise. C'est vrai qu'au bout de plus de 10 ans cela fait du bien de changer ! C'est comme lorsqu'on refait la déco d'une pièce de la maison, c'est reparti pour quelques années ! Merci de tes encouragements, c'est gentil car j'ai eu du mal à reprendre les rênes. Il faut de la motivation et de la persévérance et comme nous ne pouvions pas repartir pour terminer notre Chemin, cela ne me disait rien de le raconter. Mais les souvenirs risques de s'estomper à force d'attendre, alors voilà.. un nouveau look pour un récit qui change des virées en CCar, que je reprendrai ensuite bien évidemment et avec plaisir ! GBizhous !

    11
    Mardi 19 Janvier à 09:30

    C'est bien vrai Claire-Cerise que sur ces longs chemins de plusieurs jours, voir des semaines, on peut faire chaque jour des découvertes, des rencontres humaines brèves, ou tomber nez à nez avec un petit chevreuil... ce qui m'est arrivé dans les collines du Gers, je marchais dans un bois silencieusemernt, et juste après un virage, à quelques mètres de moi se trouvait un petit chevreuil, malheureusement je n'ai pas eu le temps de prendre mon appareil photo...on a été surpris tout les deux...et, comprenant qu'il était en face d'un humain... il a brusquement sauté dans une descente du bois en jappant... exactement comme le ferait un petit chiot... et ses congénaires non loin de là ont fait de même ! C'est ce que l'on vit sur ces grands chemins ! 

    Bonne journée

    Gilbert d'Ahuy

      • Mardi 19 Janvier à 15:02

        Bonjour Gilbert, les rencontres sur le Chemin sont riches et variées et c'est là aussi tout l'intérêt de l'exercice ! Le jour suivant est toujours un point d'interrogation. C'est un peu comme un jeu de piste finalement, surtout lorsque l'on est si loin du but encore ! Cela ne ressemble pas encore à un pèlerinage, c'est une marche qui nous y mène mais nous n'en sommes pas là puisque même les messes le dimanche ne sont pas au rdv ! Donc, nous sommes toute la journée à marcher avec Dame Nature et elle nous le rend bien avec ce genre de rencontres, comme tu as eu aussi ! Merci pour ton témoignage, c'est sympa de partager ! Bizh du Finistère !

    10
    Mardi 19 Janvier à 08:37

    Et bien dis donc, je me suis vraiment régalée de te lire, car très, très détaillé ton billet. Je vois que vous avez bien profité de cette pose de deux jours après votre premier mois de marche, super. Allez, j'attends la suite avec impatience et plein de bisous.

      • Mardi 19 Janvier à 14:54

        Merci Monique, c'est sympa que tu te régales de mon récit ! C'est vrai que cette pause nous a fait du bien, même si l'endroit était un peu mort et pourtant, c'était avant le Covid ! En tout cas, nous sommes repartis du bon pied et avec un certain plaisir, le but étant d'avancer !! Alors à bientôt Monique.. je me penche sur la suite ! GBizhous.



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :