• 912 - Suite15 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

     

    C'était en 2018 ! 

    [Pour donner une idée de ce qu'est le Chemin aux futurs marcheurs !]

    La Suite.. 30 jours après le départ de Sainte Anne d'Auray (56) 

    898 - Suite1 de - Notre Chemin vers St Jacques, son récit et ses anecdotes - ! 

     

    2 mai 2018 - Nous nous réveillons dans ce beau refuge de Pons et nous nous préparons pour aller petit-déjeuner sur la Place du Donjon puis nous nous frayons un passage au milieu des travaux publics qui bloquent certaines rues non seulement aux automobilistes mais également aux piétons, pour aller faire quelques courses à la Superette du coin. Notre déjeuner acheté nous retournons au refuge à la sortie du village, pour récupérer nos affaires et continuer notre Chemin.

    912 - Suite15 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    La matinée sera tranquille sans rencontre ni anecdote et nous déjeunerons dans l’herbe,  sur le bas côté du chemin, faute de trouver mieux. L’après-midi ne sera pas plus riche en évènement et nous arriverons ainsi, après avoir marché 24km740, à notre étape du soir au lieu dit « Les Tuileries » sur la commune de Saint-Sigismond-de-Clermont, près de Nieul-le-Virouil en Charente-Maritime. Il nous faudra revenir ici aussi pour visiter ce beau et vieux village de Nieul qui fut parait-il un lieu de communication et d’échange car proche des voies romaines. Au Moyen-âge, il fut et continue d’être encore maintenant, un lieu de passage pour les pèlerins cheminant vers St Jacques de Compostelle.

    Image du Net 

    912 - Suite15 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    Nous prenons une photo de la Chapelle de l’ancienne Abbaye bénédictine de la Tenaille qui se trouve à l’entrée de notre lieu dit.

    912 - Suite15 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    Image du Net

    Clic pour agrandir

    912 - Suite15 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    Celui-ci comporte quelques maisons et nous avançons vers elles lorsque nous sommes hélés de loin par notre hébergeant qui discute avec un de ses voisins dans le jardin de celui-ci. Nous allons vers lui et, après les présentations, il nous précède jusqu’à sa maison où son épouse nous attend. Leur maison, récente est impeccable. Quant à l’espace réservé aux pèlerins à l’étage, il l’est tout autant. Nous sommes contents de nous relaxer avant de redescendre pour le dîner pris en compagnie de nos hôtes. Nous comprenons très vite que de recevoir les pèlerins est chez eux une entreprise lucrative, que l’esprit du Chemin en lui-même n’est pas leur motivation première.  Nous verrons ce genre d’hébergeants de plus en plus au fur et à mesure que nous nous rapprocherons du but. Ce n’est donc pas le Chemin qui sera au cœur de notre conversation ce soir là, pendant le dîner bon et copieux, celle-ci tournera principalement autour de l’histoire de ce couple. Vu de notre côté, c’est une situation qui fait partie de l’expérience humaine engendrée par notre marche et nous nous en accommodons complètement.   

    912 - Suite15 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-   912 - Suite15 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes- 

    Le lendemain 3 mai, nous quittons nos hôtes de Nieul-le-Virouil après le petit-déjeuner et arrivons à Mirambeau en fin de matinée, où nous irons faire quelques courses au Super U avant d’aller manger une bonne omelette copieuse dans un petit restaurant à l’abri de la pluie et du froid.   

    912 - Suite15 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    Cet arrêt nous permettra de reprendre des forces et de se réchauffer avant d’affronter de nouveau les intempéries qui feront de cette marche du jour une longue étape sans intérêt particulier, si ce n’est, qu’après être passés au dessus de l’autoroute A10, nous quittons la Charente-Maritime et passons en Gironde ! On avance, on avance, c’est une évidence !

    912 - Suite15 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    912 - Suite15 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    912 - Suite15 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    912 - Suite15 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    Après 27km100, nous arrivons chez nos hébergeants suivants, amis des précédents, en fin d’après-midi à St Aubin-de-Blaye (33) où nous retrouvons Jonas, perdu de vue depuis le départ de Pons ! Dominique, notre hospitalière nous indique notre chambre. N’habitant pas sur place, nous ne la reverrons que le lendemain au petit-déjeuner. Le dîner est retenu chez France, la  voisine, et nous nous y rendrons à l’heure dite pour y manger un couscous copieux et succulent. Outre la maîtresse de maison, nous ferons la connaissance de Bruno, un pèlerin belge de Namur, qui fait le Chemin en vélo et prévoit de rejoindre Santiago par le Camino del Norte. Il a prévu ensuite de rouler plus au Sud, sur la Via de la Plata en visant un retour chez lui en septembre ! Nous passerons là, une excellente soirée qui nous fera oublier cette morne journée et puis nous retournerons dans notre gîte où Jonas a déjà rejoint le pays des rêves dans une chambre, à côté de la nôtre.

    912 - Suite15 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes- 

    Le lendemain 4 mai, nous quittons St Aubin et marchons pendant un peu plus de 2h au milieu des vignes et des champs jusqu’à la mairie de Cartelègue, devant laquelle nous prenons place sur un banc, l’heure du pique-nique ayant sonné.

    912 - Suite15 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    912 - Suite15 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    912 - Suite15 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    Le village est agréable et l’église bien jolie, nous en ferons le tour avant de repartir.

    912 - Suite15 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    912 - Suite15 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    912 - Suite15 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    912 - Suite15 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    En milieu d’après-midi nous arrivons à St Martin Lacaussade, notre étape du soir, après 20km500 de marche. Nous prenons des rafraichissements au Café-épicerie du village et y achetons notre dîner avant d’aller reconnaître notre refuge du jour.

    912 - Suite15 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    912 - Suite15 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    Deux pèlerins sont déjà là et nous faisons connaissance. Ils sont marathoniens et vont ainsi jusqu’à St Jean-Pied-de-Port. Après les douches, nous téléphonons à Vianney, notre fiston3 chez qui nous allons descendre le lendemain soir et nous calons le RDV. Et puis, nous dînerons avec nos deux voisins de dortoir avant de se faufiler dans nos duvets alors que la nuit est tombée ! À suivre…

     

    910 - Suite13 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

     

     Clic pour agrandir 

    912 - Suite15 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes- 

    Cumul : après 33 jours de marche = 624km860

    Claire-Cerise  

    910 - Suite13 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-  

      

    « 911 - Suite14 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-913 - Suite16 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes- »

  • Commentaires

    25
    Mercredi 10 Février à 18:15

    Hello Claire-Cerise,

    Dans un aussi long chemin que le vôtre, il y a des jours avec et des jours sans hélas ! 

    Par contre une petite question si tu veux bien : est-ce que vous avez un itinéraire préparé et comment vous repérez vous pour trouver le bon chemin ? Je vois que vous traversez des vignes donc en campagne et donc difficile de se repérer non ?

    Une belle soirée à vous deux et pas trop de froid ! Bise charentaise.

    marie

      • Jeudi 11 Février à 17:58

        Bonsoir Claire-Cerise,

        Merci pour toutes ces informations que j'ai été voir sur le post que tu m'as mis en lien. C'est une sacré organisation tout de même !!! Bonne soirée et à très vite je l'espère. marie

      • Jeudi 11 Février à 01:10

        Coucou Marie, Oui bien sûr, JF avait préparé l'itinéraire bien avant. Il a même fait cela sur son Smartphone et heureusement car lorsque l'on ne voyait plus de "signe" on faisait appel à son application mais cela n'arrivait pas souvent, la signalisation étant la plupart du temps efficace. J'ai expliqué cela au tout début de mon récit ICI ! Tu as pris en cours, c'est pour cela. Les "signes" que l'on suit se trouvent sur des poteaux, il suffit d'ouvrir l'œil et le bon ! À bientôt et GBizhous !

    24
    Mardi 9 Février à 17:26

    Vous aviez très bien avancé, surtout en visitant aussi quelques lieux, pour découvrir de bons endroits, en touristes. Comme vous aviez bien préparé votre parcours, les surprises de dernière minute sont surtout le mauvais temps, et quelques paroles pas trop réfléchies de cet hébergeur qui fait un peu ça pour gagner de l'argent avant tout. Je vais aller lire la suite. Tu as bien fait de mettre tout ce périple en notes successives sur ton blog ici. Bonne soirée et bises. 

      • Mercredi 10 Février à 00:03

        Coucou Elisabeth, De visiter la France au fur et à mesure de notre avancée est évident pour nous qui avons l'habitude de le faire en CCar. Quant aux mauvaises surprises, heureusement, elles sont rares ! Bonne nuit et GBizhous !

    23
    Vendredi 5 Février à 17:21

    Merci de partager ce voyage qui est quand même hors du commun. 

    Bon week à tous.

      • Vendredi 5 Février à 23:59

        Merci Petite Jeanne de nous suivre ! Hors du commun, pas tant que ça.. il y a bcp de monde à marcher vers Compostelle. Ce qui est plus rare c'est de faire le trajet d'une traite. Ce qui se fait plus fréquemment en revanche, c'est de le faire par portion, mais cela ne nous convenait pas en ce qui nous concerne. Bon w-end à toi également et GBizhous.

    22
    Vendredi 5 Février à 11:10

    De belles photos et de beaux souvenirs, que de km parcouru bravo a vous deux

    bises amicales

      • Vendredi 5 Février à 14:46

        Merci Lyly, Oui des km et nous n'en sommes qu'à la moitié !! L'aventure c'est l'aventure !! hi hi ! GBizhous

    21
    Citronbleu
    Mardi 2 Février à 23:17
    Tres intéressant parcours!
    http://lagazettedecitronbleu.eklablog.com
      • Mercredi 3 Février à 10:43

        Merci Myrtille, c'est gentil !

    20
    Mardi 2 Février à 20:30

    cool Super vs êtes déja en Gironde ,  je n'en revient pas et   vs n'avez aucun maux importants peut être parce qu'il ne fait pas trop chaud    bonne soirée  Bises

      • Mercredi 3 Février à 10:31

        Coucou M@rtine, Oui mine de rien on avançait et sans problème en France ! Nous avons eu chaud, mais jamais bcp même si parfois l'eau de nos gourdes disparaissait plus rapidement. En fait, seule la pluie nous aura vraiment enquiquinés en France comme en Espagne ! GBizhous !

    19
    Mardi 2 Février à 16:45

    Toujours un vrai régal de vous suivre ... J'aurais aimé moi aussi le faire le Camino, mais bon, c'était un projet et nous n'avons pas pu le réaliser, mais grâce à toi ma belle, je le fais un peu ! Bisous.

      • Mercredi 3 Février à 10:21

        Coucou Monique, Je sais bien que tu aurais aimé faire le Chemin.. de savoir que de nous suivre virtuellement attenue un peu ce regret, me fait forcément plaisir. Merci Monique et GBizhous !

    18
    Mardi 2 Février à 13:48

    bonjour à tous les deux , ce que j'aime dans votre voyage pour Compostelle c'est que vous en avez profité pour visiter en même temps et ça j'aime ++++ !  car marcher tout le temps avec qu'un seul but ... je n'aimerais pas !!  merci pour ton récit et photos de ces villes et village  et +++ !!!   bisous belle semaine A +

      • Mercredi 3 Février à 09:45

        Coucou Bébert, Sur une aussi longue marche il est effectivement intéressant de découvrir ce qui se trouve sur le parcours. Nous sommes aussi partis pour cela en effet, c'est un reflex naturel que l'on a  et également aussi en tant que CCaristes puisque nos virées nous font découvrir la France, et c'est sans doute aussi pourquoi tu as relevé cet aspect du Chemin, toi qui sillonne la France et ++ en Ccar depuis plus longtemps que nous ! Nous avons rencontré un jeune qui faisait le Chemin le plus vite possible (60km dans la journée parfois), il est évident qu'à ce rythme là on ne voit rien d'autre que le Chemin et les km qui défilent. À chacun sa façon de faire, mais il est sûr que nous n'aimerions pas non plus marcher sans regarder autour ! C'est cela qui est enrichissant ! Merci Bébert d'avoir souligné cela et merci d'apprécier mon récit et nos photos. GBizhous !

    17
    Mardi 2 Février à 13:26

    Et oui...il y a des jours sans sur ces longs chemins... mais ils sont rares quand même ! Et, j'ai relevé que ce n'était pas la motivation première avec leur gîte, à vos hébergeurs, pour le pèlerinage de Compostelle... même si c'est le cas, c'est tout à fait leur droit... mais, ils pourraient un peu donner le change...en gardant ces remarques pour eux...car, grâce aux Chemins de Compostelle... ils arrondissent aussi leurs fins de mois...et, que dans certains endroits, sur des chemins plus fréquentés... on a vu la renaissance de petits hameaux voués à disparaître définitivement et à tomber en ruine ! Bonne semaine à vous deux... Gilbert

      • Mardi 2 Février à 23:11

        Coucou Gilbert, Oui certains jours ne sont pas propices aux anecdotes et d'autres en sont pleins, va savoir ! En revanche, tu n'as pas bien compris ce que je dis au sujet de nos derniers hébergeants. Ils sont juste accueillants et leur maison est très soignée, et la nourriture est parfaite. Mais..  on sent qu'ils font cela uniquement pour l'aspect rémunérateur et cela est dommage. Tu as raison de dire par contre, que certains villages ont de la chance de se trouver sur le Chemin, grâce à lui. ils ont fait fortune. Merci de ton témoignage et GBizhous finistérien !

    16
    CAPUCINE66
    Mardi 2 Février à 11:02

    BONJOUR CLAIRE voyager sur ton blog est un plaisir..j'aurai tant aimé faire st Jacques...journée bien printanière chez nous aujourd'hui 20 degrés les amandiers fleurissent quelle beauté!!! amitiés YVETTE

      • Mardi 2 Février à 20:17

        Coucou Yvette, merci de prendre plaisir à voyager sur mon blog ! Faire le Chemin est faisable... tu n'es pas obligée de le faire d'une traite !! .. Profite du printemps qui pointe son nez ! Chez nous c'est la pluie qui s'invite un peu trop longtemps ! GBizhous !

    15
    Mardi 2 Février à 11:00

    J'ai des bons souvenirs de Pons. J'aime beaucoup ce village. Bisous

      • Mardi 2 Février à 20:14

        Coucou Martine, Pons est un beau village, on a aimé le découvrir, avant en tant que camping-caristes et ensuite en tant que pèlerins ! GBizhous

    14
    Mardi 2 Février à 09:49

    Bonjour d’Angers,
    Oui ! Captivant !
    Je suis la ligne jaune sur Google Maps ...
    Bonne Journée ! … Amicalement … Claude …

      • Mardi 2 Février à 20:12

        Merci Claude de suivre la ligne jaune,  hi hi ! Elle est loin d'être terminée alors à suivre... ! GBizhous !



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :