• 925 - Suite26 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

     

    C'était en 2018 ! 

    [Pour donner une idée de ce qu'est le Chemin aux futurs marcheurs !]

    La Suite.. 49 jours après le départ de Sainte Anne d'Auray (56) 

    898 - Suite1 de - Notre Chemin vers St Jacques, son récit et ses anecdotes - !  

     

    25 mai 2018 - C'est du Refuge "Orisson" que nous reprendrons notre ascension dès 7h30 vers la frontière espagnole ! La montée sera longue et  dans les nuages ! 

    925 - Suite26 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    924 - Suite25 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    924 - Suite25 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    924 - Suite25 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    924 - Suite25 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    924 - Suite25 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    924 - Suite25 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    924 - Suite25 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    924 - Suite25 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    924 - Suite25 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    Nous passerons non loin d’une petite statue de la Vierge qui regarde les pèlerins passer. 

    924 - Suite25 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    924 - Suite25 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    De chaque côté où nous nous trouvons, la vue est grandiose et fabuleuse. On en profitera tous pour se prendre en photos devant un tel décor ! 

    924 - Suite25 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    Il y a là, entre autres, notre guatémaltèque à gauche...

    924 - Suite25 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    924 - Suite25 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    ...et ci-dessous : 2ème à gauche.

    924 - Suite25 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    Un fromager vend ses fromages et des bâtons de pèlerin devant sa camionnette, en plein vent. On se mettra à l’abri pour déguster son bon fromage.

    Sébastien, le fromager, image du Net

    925 - Suite26 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    924 - Suite25 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    924 - Suite25 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    924 - Suite25 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    924 - Suite25 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    924 - Suite25 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    924 - Suite25 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    Personnellement, tant que nous étions sur la route, cela allait. Mais dès qu’il a fallu prendre un chemin empierré et pentu, je me suis demandée comment nos muscles des jambes et des cuisses allaient tenir et réagir !? Finalement, assez bien dans l’ensemble ! On n’imagine pas comme le corps s’adapte à chaque situation ! 

    924 - Suite25 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    924 - Suite25 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    924 - Suite25 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    924 - Suite25 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    Et puis nous poserons près de la Borne indiquant la frontière entre le Pays-Basque français et le Pays-Basque espagnol. Youpi ! Nous voilà donc en Espagne, enfin !! La Bretagne est loin !! C’est notre amie la guatémaltèque qui prendra cette photo. Autour de nous, les nuages ont du mal à s’élever, ils restent accrochés aux montagnes !

    924 - Suite25 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    924 - Suite25 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    924 - Suite25 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    924 - Suite25 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    Nous nous reposerons et pique-niquerons à l’heure pile, au petit Refuge « Izandorre » à l’abri du vent. Nous y retrouverons notre ami l’Américain, dont nous avions fait la connaissance au gîte de Sorde-l’Abbaye, quelques jours plus tôt ! Sa cheville lui fait toujours mal, malgré un arrêt à St jean-Pied-de-Port pour la faire soigner !

    924 - Suite25 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-  

    924 - Suite25 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    924 - Suite25 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    924 - Suite25 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    Nous finirons notre ascension au Col de Lepoeder et nous commencerons à descendre en direction de Roncevaux, toujours dans les nuages ! On aurait presque pu se perdre dans une atmosphère pareille!

    924 - Suite25 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    924 - Suite25 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    924 - Suite25 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    924 - Suite25 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-  

    924 - Suite25 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-  924 - Suite25 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    924 - Suite25 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    924 - Suite25 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    Chapelle récente au Col de Roncevaux où Rolland sonna du cor !

    924 - Suite25 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    Nous voilà enfin à Roncevaux après 21km040 sur un Chemin varié et difficile !  

    924 - Suite25 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    924 - Suite25 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    Arrivés à l’Accueil pèlerins, nous constatons que ces derniers sont légions et qu’il y a donc foule faisant la queue pour trouver une place dans un dortoir de 200 lits !!

    924 - Suite25 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    L'église paroissiale de Roncevaux 

    924 - Suite25 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    Nous renonçons à suivre et allons voir du côté des hôtels. C’est ainsi que nous nous retrouverons dans un hôtel qui, n’ayant plus de chambre de libre, nous proposera une suite pour le prix d’une chambre ! Nous ne sommes pas longs à accepter et nous pourrons ainsi trouver du confort et du réconfort pour la nuit !  

    924 - Suite25 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    924 - Suite25 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    924 - Suite25 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    924 - Suite25 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    924 - Suite25 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    924 - Suite25 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    Après les corvées habituelles et quotidiennes, nous ressortirons visiter la Collégiale avant le dîner pèlerin que nous prendrons dans un restaurant en compagnie d’un pèlerin allemand. 

    924 - Suite25 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    924 - Suite25 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    924 - Suite25 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    924 - Suite25 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    924 - Suite25 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    924 - Suite25 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    924 - Suite25 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    924 - Suite25 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    Nous serons bien heureux ensuite d’aller nous reposer, pour être frais et dispo au lever du jour !

    924 - Suite25 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

    À suivre…

     

    910 - Suite13 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

     

     Clic pour agrandir  

    925 - Suite26 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes- 

    Cumul : après 50 jours de marche = 988km270

     

    Claire-Cerise   

    910 - Suite13 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-

     

    « 924 - Suite25 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes-926 - Suite27 : -Notre Chemin vers St Jacques de Compostelle à travers ses anecdotes- »

  • Commentaires

    33
    Hier à 22:37

    Vous aviez la "tête dans les nuages", mais que c'est beau. Beaucoup de pèlerins avec vous, vous n'étiez donc pas seuls comme une bonne partie de votre périple. Vous avez eu chaud en prenant la dernière chambre disponible ouille !

    32
    Jetelle
    Lundi 10 Mai à 14:53

    Coucou Claire-Cerise.

    Une bien belle balade dans les nuages, avec de belles photos.C'est une marche vivifiante !!

    Merci pour cette évasion.

    Je t'embrasse bien fort du Sud de la France.

    Jetelle.

      • Lundi 10 Mai à 23:07

        Coucou Jetelle, Cela faisait longtemps, que deviens-tu ? Tu es en virée en CCar dans le Sud ? C'est sûr que l'on a besoin d'évasion mais pour nous ce ne sera pas tout de suite ! .. Comme tu le vois, actuellement je raconte notre périple à pied sur le Chemin de St Jacques fait en 2018. J'ai encore quelques articles à publier et puis je recommencerai à raconter nos virées en Baluchon ! Je dois en avoir encore en réserve ! J'ai repris mon Blog il y a peu après avoir été principalement sur FB pendant un moment. J'irai voir ton blog ! Merci d'être passée, c'est gentil et GBizhous Jetelle !

    31
    CAPUCINE66
    Dimanche 9 Mai à 08:30

    Bonjour claire j'ai pris plaisir a faire ce périple avec toi, tes photos donnent envie, tiens ma voisine et des amis partent le 5 juin du Puy en Velay pour un parcours d'une dizaine de jours..même par temps gris la nature est belle merci du partage ..bises amicales... YVETTE

      • Dimanche 9 Mai à 15:36

        Coucou Yvette, Je souhaite à ta voisine une belle marche de 10 jours sur le Chemin du Puy en Velay qui n'est pas facile !  Merci à toi de continuer et de prendre plaisir à nous suivre virtuellement ! Sur le Chemin, les jours qui se succèdent ne se ressemblent pas ! GBizhous Yvette !

    30
    Samedi 8 Mai à 15:47

    Mais que c'est beau !, avec ou sans brouillard !

    Etonnante cette œuvre : l'homme et le cheval.

    Bonne fin de journée te bon dimanche à tous.

      • Samedi 8 Mai à 16:30

        Coucou Petite-Jeanne, oui de voir les nuages si bas entre les montagnes est bien joli et nous avons aimé. Quant à l'homme et son cheval, c'est juste une représentation de la mort de Roland (clic) ! Merci Petite Jeanne ! GBizhous et bon dimanche aussi !

    29
    Jeudi 6 Mai à 09:47

    j'aime la balade dans les nuages! l'église est magnifique, et l'hotel me plait bien!!! gros bisous Claire. cathy

      • Jeudi 6 Mai à 15:22

        Coucou Cathy, Oui ce fut un moment unique dans notre périple ! La Collégiale de Roncevaux est magnifique, quant à l'hôtel, il ne peut que plaire !! hi hi ! GBizhous Cathy !

    28
    Mercredi 5 Mai à 16:55

    Coucou Claire,
    Ce jour là, une bonne partie du périple dans les nuages. Dommage pour la vue, mais cela a un certain charme sur les photos. J'imagine que sur les chemins sinueux, cela ne doit pas être très rassurant.
    Le soir un endroit bien agréable pour reposer les muscles ;-)
    Merci pour la balade... sans fatigue me concernant ;-)
    Bises et bonne soirée

      • Mercredi 5 Mai à 17:21

        Coucou Pascale, Oui dans les nuages.. comme dans un rêve, hi hi ! Cela avait du charme en effet et le moment était assez euphorique pendant la pause photos ! Le Chemin peut être difficile soit à cause de la pluie qui le rend glissant, soit à cause des cailloux ou du dénivelé ou des escaliers parfois... ce sont les aléas ! Et la nuit le sommeil est réparateur ! GBizhous Pascale et bonne soirée également !

    27
    Mercredi 5 Mai à 11:15

    C'est bien dommage que vous ayez eu cette brume et cette humidité pour passer ce superbe Col ... J'ai eu beaucoup de chance d'avoir pris cette décision de faire une courte étape la veille à Hounto... car le lendemain matin...plus je montais, plus le temps se dégageait, et je suis arrivé au Monastère avec un superbe temps d'été. Heureusement d'ailleurs, car les dortoirs y sont assez frais ! Par contre, je suis parti très tôt le matin, car ça ronflait un peu trop fort au petit matin...et j'ai eu droit à un magnifique lever du solei ! 

    Bisous de Bourgogne

    Gilbert

      • Mercredi 5 Mai à 13:57

        Coucou Gilbert, C'est dommage mais en même temps, nous avons pu faire de belles photos et l'ambiance était bonne tout en haut donc, que demander de mieux finalement ?! En revanche, heureusement que nous n'avons pas attendu le lendemain car le temps s'est dégradé très vite et les orages ont empêché les suivants de tout faire à pied ! En revanche, tu ne devais pas être à la même saison que nous car nous n'avons rien vu qui pouvait ressembler à un "temps d'été" ! C'est le Chemin ! On ne tombe pas forcément sur une bonne météo et quelque soit la période ! Il est sûr que d'avoir un lever de soleil tout là haut devait être magnifique !! Bizh finistérienne Gilbert ! 

    26
    Mercredi 5 Mai à 07:54
    Claudine/canelle

    Impressionnante grimpette quand même ..elle doit en dissaduer certains malgré tout

    Le fait de voir autant de pèlerins sur ce chemin doit être stimulant pour poursuivre j'imagine ..

    La Collegiale est vraiment superbe !!

    Bises à vous deux

      • Mercredi 5 Mai à 13:51

        Coucou Claudine, oui la grimpette grimpe bien mais le fait d'être plusieurs aide aussi. Et puis, lorsqu'on arrive en haut tout le monde se lâche et les appareils photos sortent et les rires fusent ! Mais ensuite, on se perd vite de vue et nous n'avons retrouvé personne une fois à Roncevaux. Merci Claudine et GBizhous à vous deux !

    25
    Mardi 4 Mai à 21:58
    Coucou Claire-Cerise,
    Que de monde sur ce chemin ! Et quel courage pour affronter les aléas de Dame météo. Un dortoir de 200 lits c'est inimaginable et pour moi même pas en rêve. Nous sommes passés au col de Roncevaux mais en camping-car et il y avait de la neige et du verglas. Bisous et bonne soirée.
      • Mercredi 5 Mai à 09:53

        Coucou Marie, oui il y avait du monde sur le Chemin. Après des km sans voir personne, cela fait drôle de constater que finalement, on n'est loin d'être les seuls à avoir eu cette envie de cheminer vers St Jacques ! Et c'est tant mieux ! Le temps nous jouera des tour en Espagne aussi, le summum ayant été le jour suivant à celui que je raconte ici ! Quant aux dortoirs, il est sûr que l'on a besoin de bien dormir pour pouvoir reprendre la marche le lendemain, frais et dispos et je trouve que ce dortoir de 200 lits devrait être modifié. On veut bien être pèlerin, mais qd-même ! Un peu de respect serait mieux !..Du verglas en CCar ne doit pas être agréable du tout !! GBizhous Marie !

    24
    Mardi 4 Mai à 21:23

    bonsoir Claire , ah oui c'est bien de faire voir que ce n'est pas toujours le paradis pour faire ce chemin semer d'embuche ! mais si passionnant à faire et je vois que vous étiez nombreux à le faire !!!  et après Roncevaux ah oui un endroit ou il faut aller !! , et cette abbatiale qui est magnifique +++ ! merci pour ce beau partage gros bisous belle semaine  à tous les deux !!  a+  

      • Mercredi 5 Mai à 09:38

        Coucou Bébert, oui le Chemin ne peut pas, sur autant de kilomètres, être toujours au beau fixe. Il y a aussi des années plus propices mais ça... on ne peut le savoir à l'avance. Donc, on y va qd-même et advienne que pourra ! Quant à Roncevaux, on a vite fait le tour mais en CCar on peut prendre le temps de visiter moins rapidement, c'est l'avantage ! GBizhous Bébert et bonne semaine également !

    23
    Tatiane
    Mardi 4 Mai à 17:46

    Belles photos, j'adore être au dessus des nuages on a une sensation de bien être ! La dernière fois c'était quand on a pris le train de la Rhune au Pays Basques... beau parcours j'en parlais encore dimanche à Francis qu'il me plairait de le faire mais sans sac à dos happy .

      • Mardi 4 Mai à 20:47

        Coucou Tatiane, Oui de voir les nuages à cette hauteur là est toujours un beau spectacle mais que cela soit chez toi comme chez moi.. ce n'est pas quelque chose d'habituelle pour nous ! En tout cas, tu peux dire à Francis qu'il est tout à fait faisable de faire le Chemin sans sac à dos puisqu'il y a des navettes qui s'en chargent ! Tu n'as que ton pique-nique à transporter et celui-là est indispensable !! GBizhous ma chère voisine !

    22
    Mardi 4 Mai à 14:05

    S'arrêter à Roncesvallés dans cette bâtisse où pèlerins et randonneurs s'entassent dans des dortoirs de 200 places, non merci ! Parti de Hounto à 7 h 20, j'étais à Roncesvallés à midi et j'ai poursuivi jusqu'à Espinal pour faire étape dans une superbe Casa Rural, un beau parcours donc de 30 kilomètres mais après avoir doublé les marcheurs qui avaient passé la nuit au refuge d'Orisson, je n'ai plus vu personne et ça, pour le solitaire que je suis, c'est l'idéal.

      • Mardi 4 Mai à 14:55

        Coucou Xtian, Nous non plus ce n'est pas notre truc les grands dortoirs de 200 lits surtout après 1000km ! Sur une semaine encore ça passe ! Mais l'hôtel était un hôtel 5 étoiles.. les pèlerins n'ont pas bcp de choix à Roncevaux je trouve !!! Quant au parcours, tu as eu la chance d'avoir un temps agréable pour pouvoir marcher. Tu verras dans mon article suivant ce que l'on a du endurer jusqu'à Espinal, tu n'aurais pas pu faire grand chose ce jour là !! Les parcours de tout un chacun ne se ressemble pas ! Enfin... nous avons en tout cas eu une belle étape malgré le temps jusqu'à Roncevaux, avec beaucoup de convivialité et de gentillesse entre les pèlerins/marcheurs ! Nous en gardons donc un très bon souvenir ! GBizhous !

    21
    Georges
    Mardi 4 Mai à 11:47
    Très belle série de photos.
    Belle sensation que d'émerger au-dessus des nuages
      • Mardi 4 Mai à 12:05

        Coucou Georges, Merci, oui les paysages étaient sublimes malgré le mauvais temps ! C'est une chose qu'on ne voit pas chez nous, même si nous sommes au pied des Monts d'Arrée, n'est-ce pas ! hi hi ! GBizhous !

    20
    Mardi 4 Mai à 10:39

    Quels beaux panoramas malgré le brouillard. La statue de la vierge dans la collégiale est superbe. Qui refuserait une suite pour le prix d'une chambre ordinaire ? Bisous

      • Mardi 4 Mai à 11:48

        Coucou Martine, Oui la vue était superbe même si le beau temps n'était pas au RDV et l'on a su que les pèlerins du lendemain ont dû faire vite pour passer. Pour cela, ils ont été conduits en navettes jusqu'au Chemin empierré, pour gagner du temps. Pas sûr que les suivants ont pu passer par là, car dès le lendemain les orages arrivaient ! .. Tu parles de quelle statue de la Vierge ? Les deux sont belles de toute façon ! Quant à la suite, on n'a utilisé que la chambre vu qu'on ne restait qu'une nuit et que l'on mangeait à l'extérieur. Mais ce fut très sympa de la part de l'hôtel de nous la proposer, c'est sûr !! GBizhous Martine !

    19
    Mardi 4 Mai à 09:20

    Bonjour d’Angers,
    Belle leçon d’endurance et de persévérance  ! …

    Magnifiques photos ...
    Bonne Journée ! … Amicalement … Claude …

      • Mardi 4 Mai à 10:13

        Coucou Claude, Merci pour tes compliments ! On était déterminé après autant de km pour arriver à cette étape importante ! Quant à l'endurance, il est vrai qu'il ne vaut mieux pas commencer le Chemin par ce passage ! Il y a de quoi craquer si l'on n'est pas en forme. Nous avons vu des cyclistes prendre cette direction alors que ce n'est pas du tout un passage fait pour eux. Ils ont déchanté assez vite et sont redescendus tout en bas pour suivre la route emprunter par les véhicules allant vers la frontière ! GBizhous Claude !

    18
    Mardi 4 Mai à 08:30

    Très belles photos et bon reportage, quel courage il faut avoir pour prendre le chemin des pèlerins, moi je ne saurais faire, des randos d'une journée me suffise .

    bravo a vous deux

    bises amicales 

      • Mardi 4 Mai à 10:16

        Coucou Lyly, Merci pour les photos, c'est vrai que ce mauvais temps rendait la vue exceptionnelle et nous qui n'avons pas trop l'habitude des montagnes, étions ravis ! Quant au Chemin, on ne pensait pas pouvoir le faire non plus et tu vois.. il est à la portée de tous. Nous avons cheminé un temps à proximité d'un jeune étudiant qui était handicapé des deux jambes mais qui arrivait à marcher au prix d'une gesticulation incroyable qui lui permettait de se propulser en avant. C'était surprenant et impressionnant ! Et bien, il allait plus vite que nous ! De temps en temps quand-même, il était obligé de s'arrêter pour retirer ses bandes pour se soulager, et nous avons fini par le perdre de vue. Nous avons vu au plus haut de l'étape que je raconte ici, une dame âgée qui, sans sac bien sûr, avançait à tout petit pas. Un piétinement qui, mine de rien, la menée avec nous jusqu'au point qui nous faisait redescendre vers Roncevaux, là où l'on disparaissait dans le brouillard complet ! La voyant hésitante une fois en haut, nous lui avons conseillé de suivre le Chemin le moins périlleux, celui-ci se dédoublant à cet endroit ! Elle était accompagnée d'une jeune et nous les avons entendues longtemps discuter entre elles alors que nous les devancions sur ce même chemin. GBizhous Lyly ! 

    17
    Mardi 4 Mai à 08:12

    Dommage, le temps n'était pas terrible, mais faut faire avec ! Et vous avez été récompensés à votre arrivée le soir, puis que vous avez eu une magnifique suite pour le prix d'une chambre, sacrés veinards. Je n'en reviens pas du nombre de randonneurs qu'il y a sur le camino, dingue ... Allez bisous et merci pour tous ces billets !

      • Mardi 4 Mai à 09:39

        Coucou Monique, le temps n'était pas terrible avec bcp de vent et par moment des averses si bien que l'on n'arrêtait pas de mettre et de retirer nos caps de pluie mais heureusement, nous avons pu prendre les photos là où le paysage était sublime, même si le panorama était bouché alors qu'il doit être magnifique par temps clair. Oui, nous avons eu de la chance de trouver cette "chambre", la dernière ! Et heureusement car le lendemain fut éprouvant ! Il y a énormément de monde sur le Camino espagnol. Et il n'y a pas que celui des "francés" ! Arrivant de France, il y a celui du Nord qui suit la côte et qui est forcément plus accidenté. GBizhous Monique !



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :